Agni

Dernière modification le 18/04/2021 par Mibetama

Dieu du feu, Agni est une divinité importante chez les hindous, liée au sacrifice.

Introduction

Dieu ancien dont l’origine vient de la période védique, Agni est une divinité que l’on place presque au même rang que Indra le roi des dieux. Il fut créé à l’origine du monde, mais était caché dans les eaux primordiales où les autres dieux le découvrirent.

On le nomme Dieu du feu (son nom signifie littéralement feu). Il incarne celui-ci sous toutes ses formes, y compris et surtout, dans les feux utilisés pour les sacrifices. On parle beaucoup de lui dans les Veda, puisque environ deux cents hymnes lui sont consacrés. Ces hymnes le décrivent comme un grand dieu (voire le plus grand), comme un prêtre, un messager, le maître des richesses et des sacrifices.

Description

On le décrit sous la forme d’un vieil homme à la peau rouge, aux cheveux de flammes, avec deux têtes aux mâchoires d’or accompagnées par trois à sept langues avec lesquelles il dérobe le lait offert aux autres dieux. Il possède sept bras tenant divers objets, mais parfois on lui en décrit moins ; il en va de même pour son nombre de jambes. Il se déplace souvent dans le Védisme sur un char et sur un bélier dans l’hindouismeCe n’est pas un dieu discret, il laisse derrière lui des traces de pas noirs sur son passage, mais surtout il fait beaucoup de bruit.

Agni

Comme il personnifie tous les feux, il est présent dans tous les foyers qu’il protège. Ses flammes sont intimes, dans le sens propre à la famille, animées par le père de la maison. C’est un dieu bienveillant envers les hommes, il fait souvent le lien entre eux et les dieux. Agni est également le feu des sacrifices, car il apporte les offrandes jetées au feu aux autres divinités.

Cependant, il est aussi un dieu dangereux et destructeur, car il est le feu des incendies, dévorant les forêts. Il peut effrayer car son apparence reste sinistre et ses flammes dangereuses. D’autant qu’il est aussi lié à la mort, puisqu’on le surnomme également « le dévoreur de chair ». En effet, lors des rites funèbres, il est celui qui consomme le corps des défunts et donc, leur apporte une certaine purification par son feu.

Références

Littérature : Veda

Lien externe (en) : The hindu god of fire (World History Encyclopedia)

Image : Wikipédia