Susanoo

Dieu des tempêtes, Susanoo est une divinité majeure japonaise.

Présentation

Fils d’Izanagi, frère d’Amaterasu la déesse du soleil et de Tsukuyomi le dieu de la lune, Susanoo est le Kami des Tempêtes. Il est né comme ses frères, lorsque Izanagi se lava le visage de la pollution des Enfers. Tsukuyomi naquit du rinçage de l’oeil gauche, Amaterasu du droit et Susanoo de celui du nez.

L’exil

Un jour, il harcela son père pour se rendre aux Enfers afin de rendre visite à sa mère. Énervé, Izanagi finit par le chasser et Susanoo se rendit dans le domaine d’Amaterasu dont il contesta l’autorité, frustré de régner uniquement sur les mers.

Amaterasu le chassa de son domaine et il fut banni des dieux et de leur résidence, le Takagamagahara. Sa barbe et ses ongles furent coupés en signe de déchéance, puis il fut envoyé sur Terre. Il trouva refuge à Izumo, dont il devint le premier maître. Un jour, déguisé en cavalier, il fit une halte dans une ferme tenue par deux vieillards. De leur huit filles, ne restait que la dernière, Kushinada. Toutes les autres avaient été dévorées par le dragon à huit têtes Yamata-no-Orochi, qui harcelait le village.

Susanoo décida de le combattre et mit en place un stratagème pour terrasser le monstre. Il fit entourer le village d’une palissade de bois, avec huit ouvertures devant lesquelles il mit des tonneaux de saké. Lorsque les grognements du dragon se firent entendre au loin, tous les villageois s’enfuirent et Susanoo se retrouva seul avec Kushinada. Le dieu ouvrit les huit tonneaux et se cachèrent dans une charrette. Le dragon arriva devant le village et attiré par le saké, bu dans sept tonneaux. La dernière tête resta en éclaireur et Susanoo la trancha à l’aide de son épée Totsuka et de sa hache. Il transforma ensuite Kushinada en un peigne qu’il mit dans ses cheveux pour la protéger du dragon, qui était devenu fou de rage et de douleur. Il tenta de tuer Susanoo, mais à cause des effets du saké, ses têtes titubaient. Susanoo put les trancher une à une facilement. Dans la queue du dragon, il découvrit l’épée Ame-Murakumo-Tsurugi (L’Épée-Nuage sourcilleuse du ciel), connue sous le nom de Kusanagi-Tsurugi (un des trois trésors sacrés du Japon). Suite à cette victoire, Susanoo épousa Kushinada et ils fondèrent la dynastie Izumo.

Réconciliation

Des années plus tard, il finit par se réconcilier avec Amaterasu et en cadeau, il lui offrit Ame-Murakumo-Tsurugi. La déesse la donnera à son petit-fils Inigi avec le miroir yata-kagami et le magatama. Susanoo et Amaterasu s’unirent, donnant naissance à la seconde génération de dieux, des divinités terrestres, composées de trois déesses et cinq dieux. Susanoo devint à ce moment-là également dieu de la fertilité.

Susanoo

Pour ce qui concerne la dynastie d’Izumo, elle régna pendant six générations, mais les dieux, jaloux que les descendants de l’un d’eux règnent sur une province, poussèrent les seigneurs à se rebeller. Le sixième descendant de Susanoo abandonna son trône et plus aucun fils du dieu ne régna, jusqu’à ce qu’Inigi devienne le premier Empereur.

Références

Littérature : Kojiki

Mangas : Naruto (M.Kishimoto)

Jeux vidéo : Golden Sun the Lost Age (Camelot), Okami (Capcom), SMITE (HI-Rez)