L’Atlantide

Île engloutie, l’emplacement de l’Atlantide est encore inconnu aujourd’hui.

Selon Platon

Parmi tous les territoires légendaires et continents disparus, l’Atlantide est le plus connu mais aussi celui sur lequel philosophes, historiens et autres chercheurs se sont le plus penché et ceci depuis l’Antiquité.

Platon est la première personne à évoquer l’île de l’Atlantide. Le poète grec évoque son histoire comme une réalité. De nombreux débats, ouvrages et recherches ont été faits pour trouver son emplacement. Mais de nos jours, le mystère reste entier, au point que certains chercheurs ou scientifiques rangent l’Atlantide au rang de fiction. Des théories plus anciennes disent que du fait que l’Atlantide soit enfouie sous la mer, on ne retrouve pas de traces d’elle.

Selon le mythe, l’Atlantide était une immense île idyllique, aussi grande que la Libye et l’Asie réunies. Dans les écrits de Platon, elle est située après les Colonnes d’Hercule (qui seraient au Détroit de Gibraltar).

« (…) qui se trouve en deça du détroit dont nous parlons ressemble à un port avec une entrée étroite, tandis que cette mer et la terre qui l’entoure peuvent être appelées véritablement, à très juste titre, l’une une mer, l’autre un continent. »

Timée, Platon, trad J.Lacarrière

Atlantide

L’île avait pour roi Atlas, le fils du dieu des océans Poséidon et de la nymphe Cleito. Pour diriger cet immense territoire, l’île était divisée en dix royaumes. Les neufs premiers étaient dirigés par les fils d’Atlas et le roi en personne dirigeait le dernier, en plus de la globalité de l’île.

Le dieu marin, fils de Poséidon, était vénéré sur l’île et aurait dessiné lui-même la capitale de l’île.

L’Atlantide possédait des ressources naturelles prodigieuses dont le fameux orichalque : un mystérieux métal aux propriétés uniques. Grâce à ces ressources, les atlantes purent se constituer une immense armée et conquirent une grande partie de l’Afrique et de l’Europe. Seuls les athéniens leur résistèrent ; mais alors que la bataille faisait rage, un raz de marée engloutit l’île et l’armée athénienne.

« (…) il survint des tremblements et des inondations extraordinaires ; dans un seul jour et dans une nuit désastreuse, toute la race de vos guerriers fut engloutie en masse sous la terre, et l’île Atlantide disparut submergée par la mer. »

Timée, Platon. trad J.Lacarrière

Autres auteurs et théories

D’autres auteurs grecs ont également évoqués l’Atlantide. Pour Hérodote, les atlantes seraient un peuple d’Afrique du Nord, végétarien, qui ne rêve pas la nuit. Aristote pour sa part, ne nomme pas l’Atlantide directement, mais parle de la réunion des deux rivages d’Océan, chaque que côté ayant un éléphant d’or. Animaux évoqués par Platon dans sa description du continent.

Au-delà de l’antiquité, de nombreux écrits et théories furent émis, le mythe de l’Atlantide perdurant. Pour certains, les dieux grecs, nordiques, hindous et phéniciens étaient en réalité des rois et héros atlantes. Les mythologies péruviennes et égyptiennes seraient les religions de l’Atlantide. L’Égypte serait d’ailleurs la plus ancienne colonie atlante, sa civilisation étant très inspirée, pour ne pas dire une reproduction de celle des atlantes.

Aujourd’hui encore l’Atlantide est un sujet de recherche mais aussi une source d’inspiration pour de nombreux auteurs, ce continent disparu fascinant toujours autant.

Références

Littérature : Timée et Critias (Platon), Conan le Cimmérien (R.E.Howard), Silmarillon avec l’île de Numenor (Tolkien), Cycle de Pendragon (L.Lawhead)

Peinture : La Destruction de l’empire (T.Coles)

BD : Thorgal (Rosinski, Van Hamme)

Animation : Atlantide l’empire perdu (W.Disney), Nadia le secret de l’eau bleue (Gainax), les Mystérieuses cités d’or (J.Chalopin et B.Deyriès), Vision of Esclafowne (K.Akane)

Jeux vidéo : Age of mythology (Microsoft), Atlantica Online (Nexon)

Musique : Forsaken (Within Temptation), l’album V (Symphony X)

 

Liens externes : Mythe ou réalité ? (L’internaute), le continent englouti (Le Figaro)

 

Image : Kagaya