Narcisse

Mythe célèbre, l’histoire de Narcisse donna son nom au narcissisme qui caractérisait le personnage.

Naissance et prophétie

Fils du fleuve Césiphe et de la nymphe Liriope, qu’il avait violée, Narcisse est né à Thespie avec une prédiction du devin Tirésias. Lorsqu’il naquit, on demanda au devin si Narcisse connaîtrait un âge avancé. Le devin répondit qu’il vivrait vieux s’il ne se regardait jamais.

Écho et la fontaine

Les paroles de Tirésias pouvaient sembler mystérieuses, mais le temps révéla leur sens. Narcisse en grandissant devint un chasseur à la beauté exceptionnelle. Le jeune homme tirait une grande fierté de son apparence, au point qu’il repoussait toutes ses prétendantes et restait insensible à l’amour. La plus célèbre de ses prétendantes était la nymphe Écho, qui était véritablement amoureuse de lui et était souvent là à ses côtés.

Un jour, alors qu’il chassait, il s’arrêta à une fontaine et vit son reflet dans l’eau. Il tomba amoureux de ce visage et ne put s’en détacher. Narcisse avait beau se déclarer et l’appeler, elle n’avait que pour réponse le propre son de sa voixNarcisse restait insensible à ses déclarations, subjugué par son propre visage, au point de ne plus manger et boire, prenant racine devant la fontaine, jusqu’à ce se transformer en une fleur, à qui l’on donna son nom.  Alors que Narcisse dépérissait de cet amour impossible qu’il désirait avec son reflet, Écho souffrait avec lui et finit également par en mourir.

Autres versions

Némésis

Cette version raconte que devant le comportement de Narcisse, les sœurs de Écho, se plaignirent à Némésis qui décida de le punir. Un jour de grande chaleur, Némésis poussa Narcisse à s’approcher d’un cours d’eau pour se désaltérer. Voyant son reflet il fut subjugué n’ayant jamais rien vu d’aussi beau. Il ne put s’en détacher et resta des jours à contempler se reflet qu’il ne pouvait saisir. Il y prit racine et finit par en mourir et on découvrit des fleurs blanches sous son corps dépérit. En hommage on donna son nom à ces fleurs. Son amour pour son propre reflet ne s’éteignit jamais car on raconte que même aux Enfers, il continua de l’admirer dans le Styx.

« Devant l’eau qui réfléchit son image, Narcisse sent que sa beauté continue, qu’elle n’est pas achevée, qu’il faut l’achever. »
L’Eau et les Rêves, G.Bachelard

La sœur de Narcisse

Ce récit raconte que Narcisse avait une sœur qu’il adorait. Lorsqu’elle mourut, il chercha à retrouver son visage à travers son propre reflet dans l’eau, pour ne pas l’oublier. Restant ainsi des jours, il finit par en dépérir.

Références

Littérature : Les Métamorphoses (Ovide)

Peinture : Narcisse (Le Caravage), Écho et Narcisse (J.W.Waterhouse), Écho et Narcisse (N.Poussin)

 

Lien externe : Contes et légendes (Il était une histoire), Le vrai visage d’un mythe (L’Express)

 

Image : Wikipédia