Ménélas

Héros achéens (grecs) de la Guerre de Troie, Ménélas est le mari d’Hélène.

Fils d’Atrée et d’Aéropé la fille du roi de Crète, Ménélas se réfugia avec son frère d’Agamemnon auprès de Tyndare le roi de Sparte, après qu’Égisthe ait tué leur père. Ménélas se retrouva parmi les prétendants d’Hélène la fille de Tyndare, réputée pour être la plus belle femme grecque. Elle avait de nombreux prétendants, au point que son père finisse par craindre que ceux-ci ne se battent pour elle. Ulysse lui conseilla de faire promettre à tous les prétendants, que peu importe celui choisi, ils aideraient la jeune femme et son mari s’il lui arrivait quelque chose. Les prétendants acceptèrent et Ménélas fut choisi. A la mort de Tyndare, il lui succéda comme roi de Sparte.

Un jour Ménélas se rendit à Troie pour une affaire de famine. Reçut par Pâris le fils de Priam, comme le voulait la tradition, il l’invita chez lui pour lui rendre la pareille. Seulement quelques temps auparavant, Pâris avait été choisi pour juger de qui, entre les déesses Héra, Athéna et Aphrodite était la plus belle. Le jeune homme avait choisi Aphrodite qui lui avait promis la plus belle des grecques. Ainsi durant le séjour de Pâris à Sparte, Aphrodite tenu sa promesse et quand Ménélas s’absenta pour assister aux funérailles de Catrée le roi de Crète, fils de Minos, Pâris s’enfuit avec Hélène. Ménalas devint furieux en rentrant et réclama sa femme auprès de Priam. Mais le roi de Troie refusa amenant Ménélas à aller trouver son frère Agamemnon, qui rassembla tous les grecs pour aller sauver Hélène à Troie.

Bien que connu comme héros, Ménélas ne fut pas l’un de ceux qui se démarquèrent le plus, loin derrière en exploit d’Achille ou Ajax. Le fait le plus marquant fut son duel contre Pâris qu’il remporta, bien qu’Aphrodite sauva son protégé. A la fin de la guerre, Hélène cacha les armes de Déiophobe, permettant à Ménélas de le tuer et de se faire pardonner.

Le voyage de retour aurait put s’effectuer rapidement mais si Ménélas avait obtenu Hélène en partie comme butin, il refusa de procéder aux sacrifices qu’il avait promis aux dieux. Attirant leur colère, ils rallongèrent son voyage et il mit huit années pour l’effectuer, devant faire de nombreux détours comme un en Egypte. Arrivé chez lui, il reçut la visite de Télémaque le fils d’Ulysse, en quête de nouvelles de son père qui n’était toujours pas rentré.

Ménélas mourrut de vieillesse, laissant pour héritier Nicatros. Mais celui-ci ayant pour mère Hélène, considérée comme esclave étant devenue un butin de guerre, il ne fut pas jugé digne de succéder à son père. Oreste le roi de Mycènes et fils d’Agamemnon devint alors le nouveau roi de Sparte.

Références

Littérature : L’Iliade (Homère)

Cinéma : Troie (W.Petersen)

 

Liens externes : Parmi les chefs grecs (BnF), Grecs surpris par une tempête (BnF)