Les guivres

Dernière mise à jour le par

Créatures fantastiques nées des armoiries, les guivres sont de redoutables serpents.

Introduction

C’est sur des armoiries que les guivres sont souvent représentées. On les présente sous la forme de serpent entortillés sur eux-même, tenant dans leur gueule un enfant ou un homme. Elles possèdent des ailes de chauves-souris et des pattes de pourceaux. En héraldique on les associe aux vouivres qui partagent avec elles quelques traits communs dans leur représentations sur les armoiries.  Cependant, leur origine vient du Moyen âge et de l’histoire du Saint britannique Samson of Dol.

Saint Samson

Saint Samson alla un jour voir Saint Suliao avec quelques personnes le suivant. Sulia était pauvre et leur offrit ce qu’il put. Un des prêtres peu confiant en la nourriture prit un morceau de pain, le cacha sous sa robe et se mit a convulser. Sulia lui ouvrit la poitrine et en extrait une créature décrite comme un très long serpent à tête de dragon, puis procéda à un exorcisme.

La guivre dans la fantasy

Guivre

Bien que les guivres ne viennent pas d’un grand récit, elles devinrent des créatures populaires des univers de fantasy. Devenant plus grandes, elles se présentent plus sous la forme de serpents ou de vers géants, pouvant atteindre des dizaines de mètres, elles se terrent dans le sol, surgissant pour venir happer avec leur gueule pourvue de nombreuses dents, ceux qui passent près d’elles pour les dévorer. Elles possèdent parfois un souffle très dangereux, ce qui en fait des monstres redoutables. Les plus grosses peuvent garder des trésors, ce qui rend leur chasse prisée par les aventuriers.

Les jeux de rôles et jeux vidéo qui les utilisent en présentent de toutes sortes, certaines liées à des éléments pour en créer de toutes sortes.

Références

Jeux de cartes : Magic (Wizards of the Coast)

Jeux vidéo : Guild Wars 2 (NCSoft)

 

Image : Magic (Wizards of the Coast)