Beowulf

Beowulf

Dernière modification le 25/06/2021 par Ervael

Issu du sud de la Suède, Beowulf était un guerrier goth, combattant d’exception.

Introduction

Issu du poème épique portant son nom, Beowulf est un récit majeur de la littérature anglo-saxonne du VIIème siècle. On y suit, à travers ses vers, les aventures du héros Beowulf et principalement celle contre l’ogre Grendel.

Ogre Grendel

Le premier voyage de Beowulf l’emmène au palais Heorot, bâti par le roi Hroagar, où se déroulaient les festivités pour ce roi et ses guerriers. Ils y passaient, la plupart de leurs journées, à chanter et festoyer. Un soir, la fête finie et tout le monde endormi, Grendel, un monstre mangeur d’hommes, s’introduit dans le palais et dévore plusieurs guerriers. Le roi Hroagar et ses guerriers ne parviennent pas à le vaincre et abandonnent le palais.

Ayant eu connaissance du problème, Beowulf convainc son roi Hroagar de le laisser combattre Grendel. Pour affronter ce monstre, il passe la nuit avec ses hommes dans le palais. Pendant qu’ils dorment, Grendel arrive et dévore un des guerriers. Cependant, Beowulf faisait semblant de dormir, il saute sur le monstre. Tandis qu’il immobilise Grendel, ses hommes tirent leurs épées afin de le tuer. Mais le monstre était protégé par une barrière magique et les épées n’atteignent pas leur but. Toutefois, Beowulf lui arrache le bras et Grendel s’enfuit mourir chez lui.

La mère de Grendel

En remerciement, la victoire de Beowulf fut fêtée et, il passa une nuit de plus au palais avec ses hommes. En revanche, la mère de Grendel, une ogresse, attaque le palais et tue Æschere, le meilleur guerrier du roi Hroagar, pour venger la mort de son fils. Aussitôt, une poursuite s’engage pour attraper l’ogresse ; afin de la combattre, Hunfera offre l’épée Hrunting au héros.

La traque les emmène aux abords d’un lac sombre, dans lequel leur ennemie s’était réfugiée. Beowulf plonge dans le lac, mais l’ogresse le repère. À cause du poids de son armure, il est entraîné au fond du lac, et là, il parvient enfin à la combattre. Malheureusement, l’ogresse a le dessus. De dépit, Beowulf jette Hrunting et se saisit d’une épée forgée par les géants, qu’il avait repérée parmi les armes amassées par l’ogresse ; et rapidement, il la décapite. C’est alors qu’au fond de la grotte il découvre le corps de Grendel et, pour prouver sa victoire, il coupe et emporte sa tête. Après les félicitations de Hroagar, Beowulf rentre chez lui et devient roi.

Beowulf

Le dragon de Earnaness

Durant cinquante ans, son règne est paisible jusqu’à ce qu’un esclave, pour acheter sa liberté, dérobe une coupe d’or dans le repaire d’un dragon à Earnaness. Fou de colère, le dragon met à feu et à sang tout ce qui se trouve sur son passage. Beowulf envoie ses guerriers pour l’arrêter, et bien que plus âgé, les accompagne. Le combat est rude, beaucoup de guerriers s’enfuient ou sont tués. Beowulf finit par se retrouver seul avec Wiglaf, un jeune guerrier. Tous les deux parviennent à tuer le dragon, mais blessé par ses attaques empoisonnées, le roi-héros succombe. On enterra Beowulf et le trésor du dragon fut placé dans son tumulus.

Références

Cinéma : La Légende de Beowulf (R.Zemeckis)

Comics : Beowulf (DC Comics)

Jeux vidéo : Fate/Grand Order (Type Moon)

Liens externes (en) : Legend in hypertext (Humanities), Anglo-Saxon poem (gutenberg.org), The Harvard classics (Alcyone), translation by Dr. David Breeden (lone-star.net), modern English translation (Poetry Fondation)

Image : DC Comics