Athéna ou Minerve

Dernière mise à jour le par

Déesse grecque, fille aînée de Zeus, Athéna protège les hommes et assiste les héros.

Introduction

Athéna (Minerve pour les romains) est une déesse aux multiples facettes, chacune de celles-ci ayant un nom différent. Ainsi, Athéna Promachos, celle qui va au-devant du combat est une guerrière, Athéna Pallas est une vierge, Athéna Niké est une victorieuse. On l’appelle également souvent la déesse aux yeux pers, pour son regard bleu-vert.

Déesse de la sagesse, cela fait d’elle l’opposée du dieu de la guerre Arès. Quand il aime le sang et la bataille et ne jure que par cela, Athéna agit avec intelligence. Elle est également l’opposée d’Aphrodite, agissant par la raison au lieu de la passion. Ainsi Athéna incarne la raison, la maîtrise de soi, la connaissance et la sagesse.

En dehors de la guerre, elle est  la protectrice des tisseuses, brodeuses et fileuses, ainsi que de nombreuses cités grecques. Sa cité principale est Athènes, qui lui valut une longue lutte avec Poséidon pour en devenir la patronne. La grandeur de la ville participa à l’importance supérieure d’Athéna par rapport aux autres olympiens. de sa génération. Le Parthénon le temple qui lui est dédié domine toute la ville, du haut de l’Acropole.

Elle possède deux symboles : l’olivier et la chouette. C’est grâce à elle que les athéniens tiennent leur savoir de la culture des oliviers et leurs huiles.

Athéna ou Minerve

Naissance

Sa naissance est particulière, liée à une prophétie. Celle-ci racontait que Métis, la nymphe de la sagesse et de la ruse donnerait à Zeus deux enfants, une fille puis un fils, d’une puissance extraordinaire et que le fils détrônerait son père. Quand Mêtis fut enceinte de son premier enfant, Zeus lui demanda de se transformer en goutte d’eau et il l’avala. Cependant il se retrouva après cela en proie à de terribles maux de tête et demanda à Héphaïstos de lui ouvrir le crâne à coup de hache. Héphaïstos s’exécuta, et du crâne de Zeus sortit Athéna, en armure, casque, lance à la main et l’égide son célèbre bouclier. Ainsi elle fut l’aînée des enfants de Zeus et sa préférée.

Gigantomachie

Très liée au roi des dieux de l’Olympe, compte tenu de sa naissance, elle fut à ses côtés lors de la Gigantomachie ; elle y vainquit le géant Pallas et traqua le géant Encelade jusqu’aux confins de la Sicile, où elle l’ensevelit sous terre. On raconte que pour célébrer la défaite des géants, elle fit une danse de la victoire devant les olympiens, qui est celle exécutée par de jeunes garçons en arme lors des cérémonies en son honneur.

Après la Gigantomachie, Athéna se démarqua à nouveau lors du conflit contre Typhon, quand Zeus perdit ses tendons. Alors que les autres olympiens avaient fuis en Egypte, elle resta auprès de lui pour le protéger, le temps qu’Hermès retrouve les tendons.

Autres interventions

Après cette guerre, elle se mêla à de nombreuses et diverses choses. C’est une déesse très présente, qu’on dit la plus travailleuse, qui aide ses préférés, harcèle ses ennemis et donne son avis sur tout. Elle offrit sa protection à beaucoup de héros :  Jason dans sa quête de la Toison d’or, Thésée (qui devint roi d’Athènes) pour tuer le Minotaure, Héraclès et Ulysse. Un de ses favoris est Persée à qui elle prêta son égide pour terrasser Méduse, dont elle était l’origine de sa transformation (la jeune femme ayant été violée dans l’un de ses temples par Poséidon). Lorsque Persée lui rendit son bouclier, pour la remercier, il lui offrit la tête de Méduse, qui pouvait toujours pétrifier avec son regard. Elle l‘accrocha à son bouclier et on représente souvent la tête de Méduse sur l’égide.

Athéna ou Minerve

Une déesse vierge et susceptbile

C’est une déesse séduisante, dont il est impossible d’avoir les faveurs, car Zeus lui a accordé la virginité éternelle et donc la pureté. Héphaïstos tomba un jour sous son charme, alors qu’elle était venue lui rendre visite dans sa forge. Il essaya d’obtenir ses faveurs par la force, mais elle parvient à lui échapper, bien que sa cuisse était souillée. Du morceau de laine avec lequel elle s’essuya et qu’elle jeta au sol, naquit Erechthée, le sixième roi d’Athènes. Certains récits disent qu’elle l’éleva comme son fils et qu’à sa mort, elle le fit élever au ciel comme constellation du Cocher.

Athéna peut se révéler aussi susceptible que d’autres déessesPâris en subit les conséquences lorsqu’il désigna Aphrodite comme la plus belle des déesses. Athéna haït à jamais les troyens, bien qu’elle vengea Cassandre, princesse troyenne, violée par les grecs devant une statue à son effigie.

« Je chante d’abord Pallas Athéna, la glorieuse déesse aux yeux pers, dont l’intelligence est vaste et le cœur indomptable, la vierge vénérée qui protège les cités. »

Hymne homérique

Une autre femme est connue pour avoir subit sa colère : Arachné. Après s’être prétendue meilleure tisseuse qu’Athéna, la déesse la défia. Arachné fut transformée en araignée à la fin de la compétition, Athéna jalouse du talent de la jeune femme ou outragée par le motif qu’avait tissé Arachné.

Références

Littérature : L’Iliade (Homère), L’Odyssée (Homère)

Animés et mangas : Saint Seiya (M.Kurumada)

 

Liens externes : Le panthéon d’Homère (BnF), sculpture de la collection Mattéi (Musée du Louvre), Pallas de Velletri (Musée du Louvre), La chouette symbole de philosophie (PhiloTR)

 

Images : Legend of the Cryptids (Applibot), SMITE (Hi-Rez)