Méduse ou Médusa

Méduse ou Medusa

Redoutable gorgone, Méduse pétrifie quiconque croise son regard.

Introduction

Méduse ou Médusa est l’une des trois gorgones. C’est l’une des filles des divinités primordiales marines Phorcys et Céto. À l’instar de ces sœurs Sthéno et Euryale, elle est née avec une apparence humaine. Ainsi, alors que ses sœurs sont des monstres marins immortels aux cheveux de serpents, Méduse est une belle jeune femme, mortelle à la magnifique chevelure.

Description

Durant la période archaïque de l’antiquité qui précède la période classique, Méduse est représentée dans la figure du gorgonéion. Cette représentation sert de protection contre le mauvais œil. Ainsi, on y voit Méduse de face, avec un visage de sanglier, des yeux exorbités, des crocs, une langue pendante et des serpents dans la chevelure. Ce n’est que plus tard qu’elle est prend des traits plus humains.

Gorgoneion

En 2000, le gorgonéon a été adopté comme un des emblèmes du drapeau de la Sicile.

Histoire

Les avances de Poséidon

Sa beauté lui valut d’être courtisée par Poséidon le dieu marin, mais elle refusa ses avances. Cependant, Poséidon n’est guère un dieu qui abandonne celles sur qui il a jeté son dévolu. Sous la forme d’un oiseau, il la poursuit et Méduse n’eut d’autre choix que de fuir jusqu’où elle le pouvait. Sa course l’amena jusque dans un temple d’Athéna où elle trouva refuge. Elle se pensait alors en sécurité, mais cela n’arrête pas Poséidon qui entre dans le temple et la viole.

La vengeance d’Athéna

Athéna devint furieuse devant cette insulte qui lui avait été faite. Sa colère aurait pu se tourner vers Poséidon, mais ce fut Méduse qui en fit les frais. Athéna la transforma en monstre comme ses sœurs, ajoutant que tous ceux qui croisent son regard seraient pétrifiés. Ainsi on la surnomma également Gorgone (ou Gorgo) par son apparence et ses origines.

Méduse ou Médusa

Persée

Méduse n’eut d’autre choix que de s’isoler non loin du Pays des ombres et nombreux furent ceux qui ont tenté de la tuer. Mais aucun n’en réchappa, car tous finirent par croiser son regard mortel. Cela dura jusqu’à ce que Persée vienne l’affronter ; il put la vaincre grâce à l’aide offerte par les dieux pour sa quête, dont le bouclier d’Athéna. Avec celui-ci, il put surveiller les mouvements de Méduse, sans avoir à la regarder directement. Ce qui lui permit de la surprendre pour la décapiter.

Persée et la tête de Méduse

Descendance

Du sang s’écoulant d’elle, naquit ses deux enfants : le cheval ailé Pégase et le sanglier ailé Chrysaor. Toutefois, afin d’achever sa quête, Persée conserve la tête de Méduse qui gardait ses pouvoirs. Sa quête terminée, il donna la tête de Méduse à Athéna qui  l’accroche à son bouclier. Athéna récupéra également le sang de Méduse dont les effets étaient différents selon le côté où il était pris. Car, du côté gauche il était empoisonné, du côté droit il pouvait ramener à la vie. La déesse le conservera jusqu’à ce qu’elle le cède au dieu Asclépios.

Références

Peinture : Tête de Méduse (Le Caravage)

BD : Persée et la Gorgone Méduse (L.Ferry)

Cinéma : Le Choc des Titans (D.Davis), Le Choc des Titans (L.Leterrier)

Animes et mangas : Fate/stay night (Type Moon)

Jeux de rôle : Advanced Donjons & Dragons (Wizards of the Coast), Agone (Multisim)

Jeux vidéo :  Fate/Grand Order (Type Moon), Castelvania (Konami), SMITE (Hi-Rez), Assassin’s Creed Odyssey (Ubisoft)

Liens externes (fr) : La mer (BnF), Ce personnage qui a transcendé la mythologie grecque (The Daily Geek Show)

Liens externes (en) : The Real Story: Protective Powers from a Snake-Haired Gorgon (Ancient Origins)

Images : Wikipédia, Le Choc des Titans (L.Leterrier), Pixabay

Dernière modification le 29/09/2021 par Ervael