Méduse

Redoutable gorgone, Méduse pétrifie quiconque croise son regard.

Si Méduse ou Médusa est l’une des trois gorgones, fille des divinités primordiales marines Phorcys et Céto, à l’instar de ces sœurs Sthéno et Euryale, elle est née avec une apparence humaine. Ainsi alors que ses sœurs étaient des monstres marins immortels aux cheveux de serpents, Méduse était une belle jeune femme, mortelle à la magnifique chevelure.

Sa beauté lui valu d’être courtisée par Poséidon le dieu marin, mais elle refusa ses avances. Cependant, Poséidon n’est guère un dieu qui abandonne celles sur qui il a jeté son dévolu. Sous la forme d’un oiseau, il la poursuit et Méduse n’eut d’autre choix que de fuir jusqu’où elle pouvait. Sa course l’amena jusque dans un temple d’Athéna où elle trouva refuge. Elle se pensait alors en sécurité, mais cela n’arrêta pas Poséidon qui entra dedans et la viola.

Athéna fut furieuse devant cette insulte qui lui avait été faite. Sa colère aurait pu se tourner vers Poséidon, mais ce fut Méduse qui fut en fit les frais. Athéna la transforma en monstre comme ses sœurs, ajoutant que tous ceux qui croiseraient son regard serait pétrifiés.

Méduse ou Médusa

Méduse n’eut d’autre choix que de s’isoler et nombreux furent ceux ayant tenté de la tuer. Mais aucun n’en réchappa, tous finissant par croiser son regard mortel. Cela dura jusqu’à ce que Persée vienne l’affronter et put la vaincre grâce à l’aide que lui avaient offert les dieux pour sa quête, dont le bouclier d’Athéna. Avec celui-ci, il put surveiller les mouvements de Méduse, sans avoir à la regarder directement. Ce qui lui permit de la surprendre pour la décapiter.

Du sang qui s’écoula d’elle, naquit ses deux enfants : le cheval ailé Pégase et le sanglier ailé Chrysaor. Persée conserva la tête de Méduse qui gardait ses pouvoirs, afin d’achever sa quête. Quand il l’eut finit, il la donna à Athéna. La déesse l’accrocha à son bouclier. Athéna récupéra également le sang de Méduse dont les effets étaient différents selon le côté où il était pris. Du gauche il était empoisonné, du droit il pouvait ramener à la vie. La déesse le conserva jusqu’à ce qu’elle le donne au dieu Asclépios.

Références

BD : Persée et la Gorgone Méduse (L.Ferry)

Cinéma : Le Choc des Titans (D.Davis), Le Choc des Titans (L.Leterrier)

Jeux vidéo : Fate/stay night (Type Moon), Castelvania (Konami)

 

Lien externe : La mer (BnF)

 

Image : Le Choc des Titans (L.Leterrier)