Les couleurs de cheveux

La symbolique dans les mythes et légendes des couleurs de cheveux.

Le sujet des couleurs de cheveux est assez courant, car bon nombres de stéréotypes existent sur les personnes en fonction de celle qui est la leur. Cependant, à des époques désormais éloignées, il pouvait y avoir une symbolique derrière cela, dont il reste encore des fragments aujourd’hui.

Dans l’antiquité grecque, bon nombre de divinités et héros étaient représentés blonds. La raison était simple : dans une région du monde où la majorité des personnes était brune étant méditerranéenne, la blondeur était rare. Ainsi les dieux et héros étant des êtres exceptionnels étaient blonds. Seuls quelques personnages et divinités étaient représentés bruns pour leur nature plus obscure.

On retrouve la représentation des personnages plus obscurs en brun chez les nordiques. Les dieux et héros étaient représentés blonds, mais non pas pour leur caractère exceptionnel, puisque la majorité des populations avaient cette couleur de cheveux, surtout dans les pays scandinaves. Les personnages représentés en brun, comme le dieu Loki l’étaient pour leur côté sombre. Ce qui amène dans les fictions à ce que les personnages ou races aux cheveux noirs soient liées aux ténèbres, que cela soit des humains chaotiques ou des elfes noirs (qui parfois ont les cheveux gris). Il s’opposent ainsi aux races tournées vers la lumière comme les elfes blancs qui sont généralement tous blonds.

Le point commun le plus flagrant dans tous les mythes, légendes et folklores populaires concerne les personnages portant les cheveux blancs. Ceux-ci sont toujours des êtres réputés pour leur grande sagesse et  il y en a souvent qu’un seul chez les dieux les ayant. Zeus chez les grecs, Odin chez les nordiques (bien que parfois il soit représenté blond), Amaterasu la déesse japonaise du soleil et mère des empereurs, font partie des plus connus. Dans les contes populaires, on peut citer le Père Noël.

Vient le cas des roux, qui au Moyen-âge étaient considérés, surtout les femmes comme des sorcières. La couleur de cheveux étant de feu, était associé au malin, donc ces individus étaient considérés comme des pestiférés. Cependant, à travers les fictions de fantasy, les personnages roux sont souvent des héros dont le destin est aussi exceptionnel que leur couleur de cheveux. On peut citer Rand dans la Roue du Temps, Percevan dans la BD éponyme, Lanfeust dans la sage de TroyPélisse dans la Quête de l’Oiseau du temps, Kyla dans la Tour de KylaShana dans l’anime Shakugan no Shana etc,… . Les exemples sont nombreux.