Thunderbird ou Oiseau-Tonerre

Le Thunderbird

Dernière modification le 26/06/2021 par Ervael

Oiseau fabuleux des mythes amérindiens, le Thunderbird est appelé aussi l’Oiseau-Tonnerre.

Introduction

Le Thunderbird, dont le nom signifie oiseau-tonnerre, tiendrait sa légende du condor. Cette créature est l’une des plus connues dans les mythes amérindiens. Son envergure en fait l’un des plus grands oiseaux du monde. Ce rapace, étant un charognard, aurait attiré le respect et la crainte chez les indiens. Ceux-ci l’associent à la foudre, car cet oiseau volait très haut ; c’est ainsi que le mythe du Thunderbird est né.

Thunderbird ou Oiseau-Tonerre

Aspects du Thunderbird

Le Thunderbird a deux facettes : d’un côté c’est une créature dangereuse qui peut provoquer les pluies et les orages en aidant la terre, et d’un autre côté il peut causer des ravages. Donc, cela incite les indiens à le respecter et à éviter d’attirer sa colère. Ainsi, il est souvent représenté sur leurs totems, autour desquels ils effectuent des danses rituelles. Les indiens survivant à la foudre sont considérés comme des élus : ils ont reçu le pouvoir du Thunderbird et deviennent alors chamanes.

Origines

Le récit sur ses origines, dit que vivant au-dessus des nuages, il aurait attiré l’attention des créatures de tonnerre par sa grandeur, sa puissance et sa bienfaisance. Pour les appeler, elles lui auraient expliqué la façon de faire : en traçant un cercle sur le sol en y déposant des offrandes, tout en prononçant des paroles rituelles pour invoquer et louer le Grand Esprit. Ainsi, il serait à l’origine des pluies et des orages, pouvant les appeler lorsqu’il se mettrait en colère.

Chaque fois qu’il réclamait les créatures de foudre, il s’emparait peu à peu de leurs pouvoirs, devenait de plus en plus puissant et de plus en plus orgueilleux. Il convoqua un jour toutes les créatures du tonnerre et tous les animaux, exceptés ceux qui étaient liés aux autres éléments, afin que tous le reconnaissent. Voyant cela, le Grand Esprit apparut et fit de lui le serviteur des créatures du tonnerre.

Depuis, le Thunderbird doit les suivre et jeter des éclairs lorsqu’elles le lui ordonnent ; sa condition cessera lorsqu’il comprendra où est sa place dans l’ordre des choses.

Références

Littérature : Harry Potter (J.K.Rowling)

Image : Les Animaux Fantastiques (D.Yates)