Le Drac

Dernière mise à jour le par

Monstre de Provence, le Drac sévit à Beaucaire.

Vivant près de la cité de Beaucaire dans le Rhône, le Drac semait la terreur, si bien que plus personne ne s’aventurait près du fleuve. Dragon aquatique aux griffes acérées, il adorait la chair humaine, celle des enfants étant sa favorite et rien n’arrivait à combler sa faim.

La créature était très fourbe, ne se contentant pas seulement d’attaquer des enfants. Dotée de quelques dons de mage, le Drac pouvait créer des illusions pour attirer ses victimes. Il faisait miroiter de fausses pierres, pour faire croire qu’il s’agissait d’or ou de pierres précieuses, afin que les enfants entrent dans l’eau. Dès qu’ils en approchaient, il surgissait du fond du fleuve pour les dévorer. Mais ses attaques ne s’arrêtèrent pas aux abords du Rhône, car il pouvait se rendre également invisible afin de capturer des enfants dans la ville.

Drac de Beaucaire

Un jour il attira en utilisant son chant que l’on disait fascinant, une lavandière dans les eaux du Rhône et la captura en l’hypnotisant. Il ne la tua pas, car ayant eu un enfant de sa femelle, il avait besoin d’une nourrice pour l’élever. Pour qu’elle accomplisse sa tâche le Drac confia à la lavandière une boite contenant de la graisse humaine, avec laquelle elle devait enduire son fils chaque soir, afin qu’il devienne invisible comme son père. Il lui demanda également de se laver les mains après chaque utilisation avec une eau spéciale. Mais un soir, elle oublia de se laver les mains et le lendemain, lorsqu’elle s’éveilla et se frotta les yeux, elle se rendit compte qu’elle pouvait voir le Drac alors qu’il était invisible.

Elle n’en dit rien et poursuivit sa tâche, sept années s’écoulèrent et il finit par relâcher la jeune fille qui retrouva les siens. La lavandière reprit son ancienne vie et un jour qu’elle était au bord du Rhône, elle aperçu le Drac et le salua. Le Drac entra dans une grande rage car, il était invisible à ce moment-là, découvrant qu’elle pouvait le voir. Le Drac lui creva les yeux et reparti, ne se montrant plus jamais.

Références

Lien externe : site officiel de Beaucaire

 

Image : Légendes de France