Les anges

Dernière modification le 23/02/2021 par Ervael

Les anges sont les êtres célestes les plus célèbres ; ils fascinent toujours.

Introduction

S’il y a un Enfer avec ses démons, il y a un Paradis avec ses anges ; ils sont présents dans toutes les religions et dans toutes les mythologies. Le mot ange vient du grec angelos qui signifie messager. Dans l’Antiquité, dans la mythologie grecque, on trouve un dieu messager Hermès qui possède des sandales pourvues d’ailes similaires à celles des anges.

Différents types d’anges

Anges du christianisme

Dans le Christianisme, les anges sont dans la Génèse, avec Abraham et avec Jacob. Dans la Bible, on rencontre un ange messager, nommé Gabriel, ainsi qu’une légion d’anges dans l’Apocalypse. On les classe en trois ordres.

Dans le premier ordre d’anges, on trouve :

  • les Séraphins (aux six ailes), anges de feu dont le nom signifie les brûlants, menés par Metatron
  • les Chérubins (bébés ailés), anges de la plénitude et de la sagesse, menés par Ophaniel
  • les Trônes (chœurs), restant au pied du trône divin

Dans le second ordre, il y a :

  • les Dominations (exécutants des cieux menés par l’archange Tsadkiel)
  • les Vertus (menés par l’archange Raphaël)
  • les Puissances (menés par l’archange Camael)

Dans le troisième ordre on trouve :

  • les Principautés (anges gardiens menés par l’archange Haniel)
  • les Archanges
  • les Anges

Anges du judaïsme

Dans le Judaïsme, ils sont appelés les malach : les éternels, toujours présents, et les éphémères qui sont créés à un moment donné.

Dans le Coran, ce sont les mala’ika (malak au singulier). Ils ont une très grande place ; les plus importants sont :

  • Gabriel (ou Jibril) le messager
  • Mikaël (Michel ou Michael) chargé des pluies et des végétations et aussi du Jugement Dernier
  • Raphaël (ou Israfil) celui qui souffle trois fois dans la trompette pour annoncer la Résurrection.
  • Izra’il (ou Azraël) l’ange de la mort chargé d’ôter l’âme du corps.
  • Ridwan (Ridouane, Radwane ou Ridohan) le gardien du Paradis.
  • Malik le gardien des Enfers qui ne sourit jamais.

Anges perses

Présents également chez les perses, les anges y sont des protecteurs et donc des anges-gardiens, Chaque homme en possède cinq : le premier à droite écrit les bonnes actions, le second à gauche les mauvaises, le troisième devant sert de guide, le quatrième derrière protège des démons et le cinquième reste devant le front pour garder l’esprit élevé.

On trouve également les anges-gardiens chez les musulmans où chaque homme en possède deux.

Description

Les anges sont des êtres spirituels qui incarnent la pureté et la bienveillance. Ils ont un corps d’une substance de nature ignée et rayonnante ; chez eux, l’énergie l’emporte sur la matière. Ils prennent la forme qu’ils veulent, ils sont immatériels et ne sont pas soumis à la pesanteur quand ils se déplacent. Ils ont tout de même la capacité de toucher, de prendre ou de déplacer des objets matériels.

Un ange est généralement beau ; créé à l’image des dieux (selon la Bible ou la mythologie grecque) il a une apparence humaine. Il est jeune, possède des ailes, et parfois une auréole (ou un nimbe sur des peintures ou vitraux). Dans sa représentation, il est vêtu d’un blanc immaculé et tient souvent une harpe ou un encensoir.

ange

Êtres asexués, ils sont représentés par les illustrateurs, dessinateurs et peintres sous des physiques féminins. La femme étant dit « le beau sexe », incarne moins la violence et la guerre attribués plus communément aux hommes.

Les anges sont des créatures de magie car ils peuvent utiliser la magie blanche, soigner, jouer avec le temps, se téléporter. Les plus guerriers d’entre eux combattent avec leur foi, avec des armes sacrées. Le mage John Dee de la cour d’Angleterre, dans son ouvrage Monas Hieroglyphica, essaie de percer leur secret. Il définit la magie des anges comme reposant sur un symbole unique et éternel, une trinité utilisant le cercle, le point et la ligne ; il fait ainsi un rapprochement entre la magie angélique et les sciences.

Les anges ne doivent ni être vu d’un humain, ni tomber amoureux de l’un d’eux, sous peine de perdre leurs pouvoirs et leur immortalité. C’est de façon éphémère, sous forme d’illusion, que les anges peuvent apparaître aux hommes (un point commun partagé avec les démons).

Références

Lien externe : présentation, hiérarchie (Dark Refuge)