Les inugami

Esprits du folklore japonais, les inugami s’apparentent à des chiens.

Comme dans la plupart des civilisations, le chien est perçu au Japon comme un compagnon fidèle et gentil, mais également comme un animal féroce envers les ennemis de son maître. Dans les folklores, on le disait autrefois doué de la parole, rusé et et parfois dangereux. Les inugami étaient autrefois des chiens, devenus des obake, une sous-catégorie des yokai, les esprits japonais. Ils ont été transformés par les épreuves que leurs ont fait subir leurs maîtres, afin de devenir les instruments de leur vengeance.

Inugami

La légende vient de l’histoire d’une vieille femme désirant se venger de quelqu’un. Elle enterra son chien jusqu’à la tête, puis lui dit que s’il avait une âme qu’il lui obéisse et réalise ses désirs. En échange elle le vénère rait comme un dieu. Ensuite elle scia la tête de l’animal qu’elle plaça sur une tige de bambou. Le chien devint un esprit et exécuta le souhait de sa maîtresse et la hanta jusqu’à la fin de ses jours.

C’est ainsi que sont créés les inugamis, mais une autre méthode dit qu’il faut laisser le chien agoniser durant des jours, en plaçant autour de lui de la nourriture qu’il ne peut attraper. En même temps, il faut lui rappeler que sa souffrance est inférieure à celle de son maître. une fois l’animal devenu un inugami, la nourriture devint une offrande envers lui pour s’assurer sa fidélité et son obéissance, l’animal étant devenu féroce après ces épreuves.

Dans certaines régions du Japon, les inugamis ont un statut proche de celui des kitsune. On dit que celui qui possède un inugami bénéficierait d’une grande chance et verrait ses voeux exaucés. Seulement l’inugami lui accorde ces bénédictions pour ses propres intérêts. Si son maître attire sa colère, il en subit les conséquences. De plus, posséder un inugami entraîne le fait que l’on soit évité par les gens et des difficultés pour se marier.

L’inugami peut servir son maître jusqu’à ce que son corps d’origine se soit dégradé au point de ne plus être habitable. Si la créature ne retourne pas dedans avant qu’il ne soit trop tard, il peut prendre possession du corps de son maître, le rendant plus puissant. Être possédé par un inugami guérit de toutes les maladies ou d’une santé fragile, mais l’inconvénient est que l’on se comporte ensuite comme un chien…

Références

Image : Azany