Fantômes, spectres et revenants

Dernière mise à jour le par

Liés à l’Au-Delà, fantômes et revenants sont deux êtres bien distincts.

Issu du grec « phantasma« , comme les mots « fantastique« , fantasme« , « fantaisie« , fantôme signifie « faire voir en apparence » ; mais un fantôme ce n’est pas que cela.

Le fantôme est un être pris entre deux plans : celui des vivants et celui des morts. Il apparaît comme une image pour les vivants. En fait, le mort refuse de quitter le monde des vivants pour finir d’accomplir une tâche qu’il n’a pas achevé.

Il prend différents noms selon les contrées, les domaines et les univers. Il est revenant dans les contes populaires, spectre dans les romans d’épouvante, ombre en philosophie. En psychanalyse, on parle de chimère ou de phantasme, vision dans les religions, apparition ou esprit en littérature fantastique.

Spectre

On a plusieurs versions de ce que sont les revenants. Chez les grecs, le fantôme est l’âme d’un mort qui reste dans l’Au-Delà.

Pour les romains, le fantôme est l’âme de celui qui n’a pas été inhumé selon les rites sacrés ; ils appellent ces fantômes les larvas.

Du point de vue religieux, notamment du christianisme au Moyen Âge, les fantômes ont souvent été désignés comme les signes d’apparition de Satan sur Terre, un moyen à l’époque de justifier leur présence et leur donner un côté maudit pour amener la population vers le culte.

On doit distinguer le fantôme du revenant. Le fantôme est l’âme d’un mort restant sur Terre dans un but précis. Cela peut être parce qu’il doit accomplir une dernière chose qu’il n’a pas eu le temps de faire à cause d’une mort prématurée ; il revient pour prévenir l’un des sien d’un danger imminent ou pour tenir une promesse faite de son vivant.

Le revenant, lui, a eut une mort injuste et tragique, une mort indigne. Avide de vengeance, il revient hanter les vivants jusqu’à ce que son assassin paie pour son crime.

Le seul moyen qu’ils possèdent pour résoudre leurs problèmes, est de se faire aider par un vivant, car étant éthéré, ils ne peuvent pas agir directement. Malheureusement, ils ne sont pas enclins à communiquer avec les vivants, qui ne les acceptent que très rarement et inversement. Que ce soit fantômes ou revenants, tous deux effraient, et de ce fait, les vivants veulent les chasser. Difficile alors d’accomplir son ultime tâche ; cela reste quand même plus facile pour le fantôme dont le but est d’aider.

Mais parfois, les esprits n’ont pas pour seul but d’effrayer les vivants ; d’où les maisons hantées. Ce type de fantôme est connu sous le nom d’esprit frappeur. L’esprit n’acceptant pas sa mort et restant sur Terre et effraie ceux qui viennent vivre dans sa maison. Cela peut être aussi quelque chose (un trésor), une personne (son amant) qui pousse le mort à vouloir rester près de lui. Il n’accepte pas l’idée de quitter ceux qu’il aime ou son trésor.

Références

Littérature : L’Odyssée (Homère), Le fantôme de Canterville (O.Wilde), Le fantôme de l’opéra (G.Leroux)

Théâtre : Macbeth et Hamelt (Shakespeare)

Cinéma : S.O.S fantômes (I.Reitman)

Animation : Casper (J.Oriolo)

 

Lien externe : Fantômes, hantise et revenants (Dark Stories)

 

Image : Jason Engle