Aifé

La druidesse-guerrière Aifé, héroïne de la mythologie celte irlandaise.

Écossaise, fille d’Ardgeimm, Aifé est à la fois une druidesse mais également une guerrière. Elle est connue pour avoir été en guerre avec Scáthach Uanaind, qui dans certaines versions est sa sœur, pour prendre la tête d’une armée de femmes.

Cependant, elle est surtout célèbre pour figurer dans la légende de Cu Chulainn. Le héros se rendit chez Scathach avec son ami Ferdiad pour poursuivre son éducation guerrière et sexuelle. Une fois arrivé, il affronta Aifé et parvint à la battre. Il l’obligea à respecter trois vœux : qu’elle fasse la paix avec Scathach, qu’elle l’accepte comme supérieure et qu’elle s’offre à lui. Aifé accepta et de leur union naquit Conla (ou Conlai).

Cu Chulainn repartit à l’aventure, demandant à Aifé d’enseigner à leur fils tout ce qu’elle savait et lui laissa un anneau d’or. Aifé enseigna à donc à son fils tout ce qu’un homme devait savoir, sachant que la vie de ce dernier serait courte. Au moment où le jeune homme désira partir à l’aventure comme son père, elle lui donna l’anneau d’or que Cu Chulainn lui avait laissé. Conla s’en alla, se retrouvant soumis par sa mère à trois règles : ne jamais révéler son nom ni son pays d’origine à un étranger, ne jamais s’humilier et enfin, ne jamais refuser le combat. Un jour sa route croisa celle de son père, mais comme ennemis et ils s’affrontèrent, chacun ne connaissant pas l’autre. Cu Chulainn tua Conla avec Gae Bolga dont les coups sont fatals. Il ne reconnu en lui son fils que trop tard, en voyant l’anneau d’or attaché à son cou.

Références

Littérature : La mort violente du fils unique d’Aifé (Cycle d’UlsterLe meurtre unique du fils d’Aifé (G.Bottin)