Ishtar

Ishtar

Dernière modification le 30/06/2021 par Ervael

Déesse majeure, Ishtar est issue des mythes babyloniens et sumériens.

Introduction

Ishtar est la déesse de l’amour physique et de la guerre. Lorsque son culte atteint son apogée, elle obtient le pouvoir d’intervenir sur la vie et la mort. Au Moyen-Orient, aucune autre divinité n’atteindra sa popularité.

On la retrouve sous diverses appellations : Ishtar chez les babyloniens et les akkadiens, Inanna pour les sumériens principalement. On la nomme également : Astarté, Athtart, Ougarit, Shaushka ou Shaushga chez les hourrites. Son plus grand surnom est la Grande dame du ciel.

Ishtar

Version sumérienne

Dans sa version sumérienne, Ishtar, est la fille du dieu-lune Sin ou d’Ishkur le dieu de la pluie. Elle fait partie des dieux planétaires, associée à Vénus. Cette déesse, tutélaire de la grande cité d’Uruk, est vénérée dans l’Eanna, temple qui lui est dédié. L’entrée principale de la cité, nommée la Porte d’Ishtar, est gardée par le Sirrush.

Rites et célébrations

Le rite du mariage sacré consacré à cette déesse, est le plus connu. Mais, à l’origine, propre à Uruk, il s’est ensuite généralisé vers la fin du IIIème millénaire. Chaque année, pour le nouvel an, le souverain d’Uruk devait épouser une des prêtresse d’Ishtar afin que les terres du royaume soient fertiles et que ses femmes soient fécondes. La cérémonie se déroulait dans l’Eanna, suivie de grandes festivités.

La descente aux Enfers

Afin d’étendre son influence, Ishtar désira un jour conquérir le royaume des morts dirigé par la déesse Ereshkigal. Étant incertaine de revenir de son entreprise, elle demanda à sa confidente Ninshubur d’implorer les dieux si elle ne revenait pas.

Arrivée aux enfers, Ishtar traversa ses sept portes, chacune lui retirant un de ses talismans (turban, bijoux, brassière, manteau,…) et de sa puissance. Ainsi elle se retrouva nue et ayant perdu tous ses pouvoirs divins une fois la dernière porte franchie.

Lorsqu’elle se présenta devant Ereshkigal, la déesse des Enfers soupçonna Ishtar de préparer une ruse pour s’emparer des Enfers. Aussi, elle la condamna sur le champ en suspendant son cadavre à un clou.

Ne voyant pas Ishtar revenir, Ninshubur implora les dieux et Ea l’entendit. Il créa deux êtres et les envoya aux Enfers ressusciter Ishtar avec la nourriture et le breuvage de vie. Cependant, les lois ne permettaient pas de quitter les Enfers sans échange et Ishtar devait laisser un des siens à sa place. Elle choisit son amant Dumuzi (ou Tammuz) qui l’avait déçu. Mais la sœur de Dumuzi, Geshtinanna préférait s’offrir en sacrifice plutôt que de laisser son frère prisonnier des Enfers pour l’éternité. Il fut alors décidé que Dumuzi et Geshtinanna alterneraient en passant chacun une demi-année aux Enfers.

Références

Jeux vidéo : Fate/Grand Order (Type Moon)

Image : Pixabay