L’alphabet runique

Langage très particulier, l’alphabet runique sert également en magie.

Originaires de Germanie et des pays nordiques, les runes sont des symboles gravés sur des pierres ou pièces en métal. L’alphabet runique compte vingt quatre runes, chacune ayant une signification précise. Elles constituent un véritable alphabet, nommé le futhark. Les mythes racontent que le roi des dieux Odin (ou Wotan), resta suspendu par les pieds neuf jours à l’arbre-monde Yggdrasil pour prouver d’être digne de les recevoir. Une fois obtenues, il en fit don aux siens.

Du traçage de ces symboles, naîtra la magie runique, dont les nains sont les utilisateurs les plus connus, mais aussi les celtes.

Alphabet runique

 

  • 1 : Fehu (Prospérité)
  • 2 : Uruz (Energie)
  • 3 : Thurisaz (Force)
  • 4 : Ansuz (Inspiration)
  • 5 : Raîhdo ou Raido (Quête)
  • 6 : Kenaz (Feu domestique)
  • 7 : Gebo (Dons)
  • 8 : Wunjo (Contentement)
  • 9 : Hagalaz (Forces incontrôlables)
  • 10 : Naudhiz ou Nautiz (Contrainte)
  • 11 : Isa (Concentration)
  • 12 : Jera (Récompenses)
  • 13 : Eihwaz ou Eiwaz (Arbre sacré)
  • 14 : Perthro ou Perdo (Hasard, Mystère)
  • 15 : Elhaz ou Algiz (Avertissement)
  • 16 : Sowilo (Succès)
  • 17 : Tiwaz (Intelligence)
  • 18 : Berkano (Croissance)
  • 19 : Ehwaz (Changement positif)
  • 20 : Mannaz (Homme)
  • 21 : Laguz (Renouveau)
  • 22 : Ingwaz (Confiance)
  • 23 : Dagaz ou Daguz (Transformation)
  • 24 : Othalaz ou Odala (Famille, ancêtres)

Références

Lien externe : Runes anglaises de Tolkien (Tolkiendil)

 

Image : Viking Source