Will-o’-the-wisp

Dernière modification le 27/06/2020 par Ervael

Esprits de défunts, les Will-o’-the-wisp sont ce que l’on connaît aussi sous le nom de feux follets.

Introduction

Désignés dans le paranormal sous le nom de Will-o’-the-wisp en Angleterre, spook-lights ou ghost lights aux États-Unis, sont des manifestations d’esprits. En français on les nomme feux follets, dont le nom vient du latin ignis fatuus signifiant feu bouffon.

Description

Les Will-o’-the-wisp se présentent sous la forme de flammes bleutées, jaunâtres, volant dans une zone au-dessus du sol ou de l’eau. Ils n’ont que l’apparence de flammes, car ils ne brûlent pas et ne produisent pas de fumée. Parfois ils sont décrits comme des orbes de lumières plus que des flammes.

Will-o’-the-wisp ou feu follet

Ils n’apparaissent que la nuit et sont éphémères, n’apparaissant que quelques dizaines de secondes. L’intensité de leur lumière varie selon les récits, pouvant être aveuglante comme très faible.

On en trouve généralement dans des lieux humides comme des marais, certains cimetières, car la science expliquera en partie qu’ils sont issus de la décomposition des corps enterrés à même le sol et de dégagement de méthane. Un phénomène qui est réduit avec les cercueils.

Pour s’en prémunir, il faut planter une aiguille dans le sol, afin que le temps que le Will-o’-the-wisp passe à travers le chas on puisse fuir. Si l’on est près d’un étang, ils suivent les pierres que l’on jette à l’eau.

Origines

Par leur nature et les lieux où l’on trouve les Will-o’-the-wisp, les légendes racontent qu’il s’agit d’esprits malins, les âmes des défunts se manifestant durant la nuit. La religion catholique expliqua qu’il s’agissait des âmes condamnées au Purgatoire, appelant aux prières afin de les aider à en sortir. Ce que l’on retrouve dans de nombreuses régions européennes, où les feux follets sont souvent décrit comme l’âme tourmentée d’un habitant mort tragiquement. En Argentine, il s’agit à peu près de la même chose, les feux follets nommés Luz Mala signifiant Lumière méchante, sont les âmes de ceux n’ayant pas reçu les sacrements à leur morts. En Inde dans les régions inondées, les feux follets sont décrits aussi comme des âmes en peine, nommées Chhir Batti, signifiant Lumière de fantôme en kutchi.

Cependant d’autres régions du monde leurs donnent des significations toutes autres. En Australie, Italie et Angleterre, ils sont des esprits égarant les voyageurs la nuit. L’Angleterre relie d’ailleurs les Will-o’-the-wisp à la légende de Jack O’Lantern, en faisant d’eux des esprits du feu, entraînant les voyageurs dans des précipices.

Au Pays de Galles, les Will-o’-the-wisp viennent annoncer la mort d’un proche et sa taille désigne l’âge de la victime. Plus il est grand, plus la personne sera âgée.

Dans les pays nordiques comme la Suède, le Danemark, la Finlande, les Will-o’-the-wisp indiquent l’emplacement de trésors, qui ne peuvent être déterrés que lorsqu’ils disparaissent.

En Asie, les Will-o’-the-wisp ne sont pas des esprits, mais des flammes produites par les kitsune. C’est pour cela qu’on représente souvent les kitsune entourés de feux follets. Toutefois, il arrive aussi qu’on les associe aux cimetières.

Références

Littérature : Seigneur des Anneaux (Tolkien)

Jeux de rôle : Donjons & Dragons (Wizards of the Coast)

Jeux de carte : Magic : The Gathering (Wizards of the Coast)

Jeux vidéo : Secret of Evermore (Square-enix), Castelvania (Capcom), RuneScape (Jager),  Elder Scrolls (Bethesda), League of Legends (Riot Games)

Lien externe (fr) : D’où proviennent-ils ? (Futura Sciences)

Lien externe (en) : In the Spirit of Science (Ancien Origins)

Image : Flickr