Agamemnon

Agamemnon

Dernière modification le 25/06/2021 par Ervael

Commandant des Achéens (grecs), Agamemnon dirigea la Guerre de Troie.

Introduction

Fils d’Atrée et de la fille du roi de Crète Aéropé, Agamemnon fut roi de Mycènes. Il épouse Clytemnestre, la fille du roi de Sparte Tyndare, lorsque son père est tué par Égisthe et qu’il se réfugie chez lui avec son frère Ménélas.

Tyndare ne l’accueille pas seulement, il lui donne la main d’une de ses filles et l’aide à reconquérir Mycènes. S’il ne tua pas Égisthe, il le bannit à vie. Suite à cela, Agamemnon mena de nombreuses campagnes, souvent aidé par Achille. Avec Clytemnestre, il eut plusieurs enfants dont ses filles : IphigénieÉlectre et Chrysothémis, et son fils : Oreste.

Agamemnon

La Guerre de Troie

L’enlèvement d’Hélène

Quand le troyen Pâris enleva Hélène, seconde fille de Tyndare et femme de Ménélas, Agamemnon accepta de l’aider pour le venger de cet outrage. Il s’agissait également d’honorer la promesse faite par tous les prétendants d’Hélène à son père, de l’aider si elle était enlevée. Dans certaines versions, Agamemnon vit aussi dans cette affaire l’occasion de s’emparer de Troie, cette cité que personne n’avait pu prendre.

Le départ pour Troie

Agamemnon commanda l’expédition contre Troie, y emmenant une centaine de navires, accompagné de tous les héros achéens du moment : Ulysse, Achille qu’il fallut convaincre, Ajax, Diomède,… . Mais les choses ne furent pas faciles, car dès le départ, ayant tué une biche sacrée Agamemnon avait attiré la colère d’Artémis. La déesse s’était vengée en envoyant des vents contraires qui empêchent les navires de partir. Le devin Calchas parvient à le convaincre de sacrifier sur un autel Iphigénie pour apaiser la déesse. Au moment du sacrifice, Artémis enlève Iphigénie et la remplace par une biche, sans que personne ne s’en rende compte. Elle emmena ensuite la jeune fille en Tauride chez le roi Thoas où elle devient une prêtresse de la déesse. Artémis ensuite rendit les vents favorables et les achéens purent enfin partir pour Troie.

Le siège et la chute de Troie

Durant le siège de Troie, Agamemnon, bien que chef de tous les achéens, ne fut pas toujours respecté et à plusieurs reprises il attira encore la colère des dieux. La première fois fut en prenant pour esclave Chryséis, troyenne, fille d’un prêtre d’Apollon. En guise de punition, le dieu envoya la peste sur les grecs et la laissa jusqu’à ce qu’Agamemnon libère Chryséis. Ensuite pour remplacer ce butin perdu, il s’empara de Briséis qui avait été donnée en récompense à Achille. Le héros décida de ne plus se battre se sentant déshonoré et les grecs ne purent plus compter sur lui, jusqu’à la mort de Patrocle.

Par la suite, grâce à la victoire d’Achille sur Hector et au stratagème d’Ulysse pour entrer dans Troie, la cité assiégée tomba. A ce moment-là, il suscita après la guerre la colère d’Ajax, en lui refusant les armes d’Achille, qui avaient été prises par Pâris durant la dernière bataille. Ajax entra dans une telle rage que seule la déesse Athéna put stopper, mais déshonoré le héros mit fin à ses jours.

Le retour de troie

A son retour de Troie, Agamemnon revient avec, pour esclave et femme, Cassandre fille de Priam et Hécube, sœur d’Hector et de Pâris. Cependant Clytemnestre l’attendait, le haïssant depuis son départ pour avoir sacrifié Iphigénie. Ayant trompé Agamemnon avec Égisthe, lui aussi voulant se venger, ils l’assassinèrent à coups de hache, mutilant son cadavre. Oreste lui succéda et, quelque temps après, le vengea.

Références

Littérature : L’Iliade (Homère)

Peinture : Le sacrifice d’Iphigénie (G.Tiepolo, Villa Valmarana)

Cinéma : Troie (W.Petersen)

Jeux vidéo : Total War (Creative Assembly)

Liens externes (fr) : Parmi les chefs grecs (BnF), Grecs surpris par une tempête (BnF)

Lien externe (en) : King of Mycenae (Greek Mythology)

Image : Wikipédia