Tezcatlipoca

Dieu mauvais aztèque, Tezcatlipoca est un sorcier à l’origine des sacrifices humains.

Régnant sur l’un des quatre monde aztèques (qu’il avait tous détruit avant l’actuel), Tezcatlipoca dont le nom signifie miroir fumant, est le fils des dieux créateurs Ometecuhtli et Omecihuatl. Xipe Topec, Quetzalcòatl et Huitzilopochtli sont ses frères. On le connaît sous d’autres noms comme Yoalli Éhécatl le vent de la nuit, Yaotl le guerrier, Telpochtli le jeune homme.

Il est représenté sous la forme animale par un jaguar, sinon par celle d’un humain au visage peint d’une bande noire ou d’un homme peint en noir avec des bandes jaunes. Il lui manque un pied que le crocodile Cipactli, qui porte la Terre lui aurait arraché. Il le remplaça par un miroir d’obsidienne, avec lequel il peut tout savoir, notamment les actes et pensées des humains. Ce qui lui donna le don d’ubiquité, le rendant omniscient tout en restant invisible. Quand il n’est pas représenté le miroir à la place du pied, il le porte au cou, son pied manquant étant remplacé par un serpent.

Tezcatlipoca

Du fait de sa présence partout, c’est un dieu majeur qui est associé également au ciel en étant le dieu du ciel nocturne. La Grande Ourse est sa constellation et on le désigne parfois comme le dieu de la foudre.

Il est le patron des écoles militaires, associé à la guerre, à la mort et protège la jeunesse ainsi que les esclaves, punissant les maîtres qui les traitent de manière inconvenante. C’est un dieu ayant donc un certain sens de la justice, d’autant qu’il récompense ceux qui ont été bons en les rendant heureux et riches. A l’inverse, il rend pauvres et malades ceux qui ont été mauvais.

Cependant malgré cela, Tezcatlipoca reste un dieu mauvais, s’étant attaqué à Quetzacoalt à plusieurs reprises. Il se présenta un jour à lui pour lui faire découvrir l’ivresse que procurait le pulque, un breuvage concocté à partir de la sève d’agave. Ensuite il lui montra dans un miroir ce que serait son visage quand il deviendrait âgé, puis un jour sous l’apparence d’un jeune homme, il tenta de séduire la fille de Quetzacoalt. A cela s’ajouta les diverses tensions qu’il créa dans le royaume. Il en fit tant que Quetzacoalt perdit le pouvoir et sa cité, Tula perdit sa prospérité.

Tezcatlipoca prit le pouvoir et instaura les sacrifices humains. Le sacrifice en son honneur une fois par an, consistait à choisir un beau jeune homme et le laisser vivre pendant un an dans le luxe avec quatre belles jeunes femmes. Le jour de la célébration arrivé, il gravissait les marches du temple et s’allongeait sur techcatl, une pierre. Quatre hommes le tenaient et un prêtre lui ouvrait la poitrine avec un couteau en silex pour lui arracher le cœur, qu’il enfermait ensuite dans une poterie.

 

Lien externe (en) : How dose the supreme god […] (Ancient Origins)

 

Image : Comic Vine