Quetzalcòatl

Dernière mise à jour le par

Dieu serpent à plumes, Quetzalcòatl est une divinité majeure aztèque.

Fils du Soleil et de Coatlicue une des déesses lunaire, Quetzalcòatl (ou Quetzalcòatlus) est le dieu de la végétation et du vent. Sous son apparence humaine, il est représenté comme un homme barbu portant un chapeau en forme de cône, un masque duquel sortent deux tuyaux en avant, un pendentif à chaque oreille et un pectoral (un bijou porté sur le thorax) nommé le joyau du vent. Sous son apparence animale, il est représenté sous la forme d’un grand serpent pourvu d’ailes et couvert de plumes.

Quetzalcòatl

Dieu bienfaisant, Quetzalcòatl créa l’humanité en arrosant de sang de vieux ossements qu’il alla chercher dans le monde souterrain avec Xolotl, son frère jumeau. A l’instar d’autres dieux, il refuse que l’on réalise de sacrifices en son honneur ; on lui offre des fleurs, de l’encens, du tabac et sur les douze fêtes annuelles aucune ne lui ait consacrée. Il est vénéré dans un temple arrondi dans Mexico et à Cholula où son sanctuaire se trouve au sommet de la plus grande pyramide du monde.

Il apporta beaucoup à l’humanité, en lui enseignant la culture du maïs, les arts, la sculpture, l’écriture, compter le temps avec un calendrier ainsi que le mouvement des étoiles. Ainsi, il protège les étudiants à qui il transmet son savoir et il est à la base de la civilisation. Il donna également le cacaoyer aux hommes en le volant au fils du Soleil pour qu’ils puissent se consoler de leurs malheurs. Avec les graines de cacao, les hommes purent ainsi fabriquer la boisson des dieux, l’ancêtre du chocolat.

Il règne sur Tula dont il est le roi et y apporte la prospérité et la paix durant son règne. Celui-ci prit fin quand Tezcatlipoca, le dieu de la guerre et de la mort se présenta à lui pour lui faire découvrir l’ivresse que procure le pulque, une boisson à partir de la sève d’agave. A cela s’ajouta que Tezcatlipoca lui fit voir son visage ridé à l’aide d’un miroir et tenta de séduire sa fille.

Victime de la méchanceté de Tezcatlipoca, Quetzalcòatl perdit le pouvoir et Tula perdit sa prospérité. Il s’exila vers l’Est et arrivé près de l’océan, il jeûna quatre jours avant de revêtir ses plus beaux habits, dresser un bûcher qu’il alluma et dans lequel il se jeta. Des flammes jaillirent des oiseaux et le cœur de Quetzalcòatl qui s’éleva dans les cieux et devint la planète Venus. Il fut souvent appelé après cela le seigneur de l’aube, étant la première étoile à apparaître dans le ciel chaque jour.

Références :

Littérature : Everworld (K.A Applegate), Les Secrets de l’Immortel Nicolas Flamel (M.Scott)

Jeux vidéo : Atlantis II (Cryo), Final Fantasy VIII (Square), Les Chevaliers de Baphomet : les Boucliers de Quetzalcoatl (Revolution Software)

 

Image : el-grimlock