Bastet ou Bast

Dernière mise à jour le par

La féline déesse égyptienne Bastet, protectrice du foyer et du plaisir.

Présentation

Fille du dieu , Bastet ou Bast est une divinité aussi discrète qu’importante dans le panthéon égyptien. En tant que descendante de Râ, elle incarne la chaleur du soleil dans ses bienfaits. Bastet donc elle est une divinité bénéfique, du côté des hommes, veillant sur leurs foyers afin qu’ils vivent dans la joie au quotidien, mais aussi dans les plaisirs charnels. Elle détient le pouvoir de stimuler l’amour et le plaisir et veille également sur la maternité. Ce qui en fait également une divinité des femmes et des enfants.

Elle est également une déesse musicienne, le sistre étant son instrument, le panier et le couteau étant deux autres de ses symboles.

Description, représentation et culte

Sans représentation humaine, elle est symbolisée par une chatte noire, parfois souriante. On la trouve partout, à travers des représentations de chats en hiéroglyphes ou statues, mais aussi tout simplement dans les chats des foyers.

Bastet ou Bast

Sa discrétion se trouve également dans les lieux de cultes qui lui sont dévoués, car ils sont peu nombreux. Bubastis (Tell Basta aujourd’hui) est la cité où son culte débuta avant de se répandre dans toute l’Egypte, mais qui resta le seul. Une fois par an, on organisait dans cette cité une grande fête en son honneur, où l’on buvait plus de vin que tout le reste de l’année. Des gens de toute l’Egypte s’y rendait, en empruntant le Nil, qu’ils soient hommes, femmes ou enfants.

Déesse  combative et protectrice

Malgré sa nature, Bastet n’en reste pas moins une déesse féline, pouvant passer de la douceur à une grande cruauté quand sa colère est attisée. Cela lui valu d’être parfois associée à Sekhmet la déesse guerrière. La douce Bastet devient Sekhmet quand elle se met en colère, la chatte devenant lionne. Ce côté combatif associé à celui de protectrice, l’amena à combattre tous les jours pour protéger Râ du serpent Apophis, son rôle étant de le décapiter lorsque Isis le distraie de Râ. Ainsi est souvent défini comme l’ennemi juré de Bastet.

Références

Lien externe : Statuette à tête de chatte (Musée du Louvre), Chatte (Musée du Louvre), De Bubastis à Tell Basta (pdf, erudit.org)

 

Image : EnzoToshiba