Divinité majeure du Japon, Izanagi est à l’origine du monde.

Introduction

Avec Izanami, qui deviendra sa femme, Izanagi est l’un des kami (des dieuxà l’origine du monde. Les Kotoamatsukami, dieux primordiaux, les envoyèrent dans ce monde, à l’origine vide, afin qu’ils l’achèvent. Avec la Lance Céleste (Ame no nuhoko), ils créèrent une première île en la remuant dans les eaux.

Izanagi et Izanami

Les premiers enfants

Leur première union fut un échec car lors de leur conception, les deux enfants étaient mal formés et ne furent donc pas désignés comme des dieux. Ils mirent les deux nouveaux nés dans un bateau qu’ils abandonnèrent à la mer, puis consultèrent les dieux pour savoir quelle était la raison de cet échec. Ils apprirent que c’était parce qu’Izanami avait pris l’initiative lors de leur accouplement et que c’était à Izanagi de le faire.

Leurs nouvelles unions donnèrent naissance aux ooyashima, les huit grandes îles japonaises, puis à six autres îles ainsi qu’à de nombreux kami. Mais Izanami mourut en donnant naissance à Kagutsuchi, le kami du feu, qui la brûla lors de l’accouchement.

Le voyage au royaume des morts

Fou de douleur, Izanagi tua Kagutsuchi dont la mort donna naissance à douze autres divinités. Il se rendit ensuite au Yomi, le royaume des morts, pour retrouver sa femme. Après un long voyage, il la trouva cachée dans les ombres. Mais Izanami refusa de le suivre, le suppliant de la laisser, car elle appartenait désormais au royaume des morts. Izanagi resta avec elle et pendant qu’elle dormait, parvint à s’approcher d’elle pour la regarder. Il découvrit avec horreur que sa femme si belle autrefois, avait désormais un corps en proie à la pourriture, rongé par les vers.

Cette vision l’effraya et il prit la fuite, poursuivi par Izanami accompagnée des créatures à ses ordres, car elle était très enragée que son époux l’abandonne pour son apparence. Izanagi parvint à rejoindre la surface avant qu’elle ne le rattrape et il ferme l’entrée du Yomi avec un rocher. Izanami bloquée, menaça de tuer mille êtres vivants par jour et Izanagi répliqua qu’il donnerait naissance à mille cinq cent d’entre eux pour compenser. Ils créèrent ainsi le cycle de la vie et de la mort.

Suite à cette aventure, Izanagi alla se laver. De son œil gauche naquit Amaterasu le kami du Soleil, de son œil droit Tsukiyomi le kami de la Lune et de son nez Susanoo le kami des Tempêtes.

Références

Femme d’Izanagi, Izanami est la déesse japonaise de la mort.

Introduction

Izanami, dont le nom signifie celle qui invite, a été créée par les Kotoamatsukami, les dieux primordiaux. Elle est l’un des premiers Kami, envoyée sur Terre avec Izanagi. Des primordiaux, ils reçurent la Lance Céleste (Ame no nuhoko), avec laquelle ils brassaient la mer du pont reliant la Terre au Ciel. Des gouttes d’eau de mer tombèrent sur la lance, ainsi naquit l’île Onogoro et ils s’y installèrent.

Izanami et Izanagi

Palais et premiers enfants

Ils deviennent le premier couple sur Terre. Ils y érigent un immense pilier (Ame no mihashira) autour duquel ils construisent leur palais. Ensuite, Ils firent des cercles autour du palais qui partaient chacun dans une direction opposée et quand ils se croisaient, ils se saluaient, Izanami la première.

Hiruko et Awashima, le Kami des îles bulles, naquirent de leur union. Malheureusement, tous deux étant mal formés, n’eurent pas le rang de dieux. Izanami et Izanagi les abandonnèrent dans un bateau qu’ils envoyèrent en mer et demandèrent aux dieux la raison. Ils leur révèlent que lors de la création des cercles, c’était à Izanagi de saluer en premier et non l’inverse.

Donc ils refirent leurs cercles, Izanagi saluant Izanami en premier cette fois-ci. Leur union donne naissance aux ooyashima, les huit grandes îles japonaises puis à six autres îles ainsi qu’à diverses divinités.

La mort d’Izanami

C’est Kagutsuchi le Kami du feu qui entraîne la mort d’Izanami à sa naissance, en brûlant sa mère. La déesse fut enterrée au Mont Hiba et Izanagi, fou de douleur, tua Kagutsuchi, donnant naissance à douze divinités par son acte.

Izanagi entreprend ensuite un voyage dans le Yomi, le royaume des morts pour retrouver son épouse et la ramener dans le monde des vivants. Il finit par la trouver, bien que ne pouvant pas vraiment la voir, celle-ci étant cachée par les ombres. Malheureusement, Izanami avait mangé de la nourriture du Yomi et ne pouvait donc repartir avec lui, car elle appartenait au royaume des morts. Elle supplia Izanagi de la laisser et de ne pas demander aux dieux de la délivrer.

Alors qu’ils dormaient, Izanagi embrasa le peigne d’Izanami pour la voir et découvrit son apparence, un corps avarié, rongé par les vers. Pris d’effroi, il s’enfuit et Izanami, ne le trouvant pas à son réveil, le poursuivit avec l’aide des shikomes, des femmes répugnantes, parce qu’elle était vexée qu’il l’abandonne pour son apparence.

Mais Izanagi eut le temps de sortir du Yomi et boucha l’entrée avec un rocher que Izanami ne put détruire. Folle de colère Izanami menaça Izanagi de tuer mille êtres vivants par jour, ce à quoi il répondit qu’il donnerait alors naissance à mille cinq cent êtres chaque jour. Ainsi fut créé le cycle de la vie et de la mort.

Références

Littérature : Kojiki

Comics : Thor (Marvel)

Lien externe (fr) : Kojiki, la chronique des faits anciens (Journal du Japon)

Liens externes (en) : the primordial gods (World history Encyclopedia), A Japanese Creation Myth (Owlcation)

Image : Kobayashi Eitaku

Dernière modification le 23/06/2022 par Ervael