Les génies

Esprits des contes et des mythes, les génies sont des êtres présents partout.

Race très particulière, les génies vivent dans un monde parallèle que l’on définit moins bon que celui des anges et moins mauvais que celui des démons. Ce sont des êtres que l’on peut décrire comme des doubles de ce qui nous entoure, sous forme spirituelle. Un aspect qui les amène souvent à agir sous la contrainte de ce à quoi ils sont liés.

Ce sont des êtres souvent farfelus, imprévisibles, leur caractère est fort si bien qu’il vaut mieux ne pas attirer leur colère car ils sont capables de tout. Un génie peut autant être d’une grande aide,que devenir un véritable cauchemar.

Comme ils se mêlent aux hommes, on en trouve dans différentes civilisations et on les divise en plusieurs peuples. Le plus connu est celui des mythes orientaux, où les génies appartiennent aux djinns. Les génies des lampes magiques des contes en font partie, apparaissant quand on frotte la lampe et accordant trois vœux.

Génie

En Afrique noire, on trouve les iskoki, enfants d’Adamu et Adama le premier couple. Lorsque Ubangiji leur créateur vint les voir sur Terre, ils eurent honte du nombre d’enfants qu’ils avaient eu, ayant eu soixante-dix couples de jumeaux. Ils en cachèrent la moitié dans la forêt, mais Ubangiji voyant tout les punit, rendant les enfants cachés en êtres invisibles. Ainsi naquirent les hommes invisibles, les iskoki, semblables aux hommes, vivant comme eux, mais devenus esprits dans la forêt.

Les génies romains sont omniprésents dans leur société. On en trouve partout, liés à des personnes ou des objets du quotidien. On en trouve également à des instants où ils favorisent les choses (guerre, chasse, table pour le repas, lit conjugal pour la fécondité,…) ou pour célébrer des événements comme une victoire. Leur importance est telle que les dieux romains possèdent également leurs génies et on fait des sacrifices en leur honneur pour attirer les faveurs du dieu auquel ils sont rattachés.

On en trouve également dans les mythes hindous où ils sont des êtres divins inférieurs aux Devas. Ils sont très nombreux et présents dans tous les milieux naturels. Ceux des airs sont nommés les Gandharva et son connus pour leur science et aussi leur intense activité sexuelle. Ceux des eaux sont nommés les Apsaras et sont les compagnes des Gandharva. Elles se présentent comme des danseuses que l’on associe aux arbres et à la fécondité.

 

Références :

Littérature : Contes des Milles et Une Nuits

Animation : Aladdin (Disney)

 

Image : Magic the Gathering (Wizards of the Coast)