Définition du merveilleux

Dernière modification le 05/03/2021 par Ervael

Genre à part entière dont la fantasy s’inspire, le merveilleux est étroitement lié à la magie.

Introduction

Fantastique, merveilleux, les deux genres alimentent la fantasy et parfois se confondent, considérés comme synonymes. Ils sont pourtant bien distincts car si le fantastique est celui où le surnaturel vient interagir avec le quotidien, le merveilleux est celui où le surnaturel est le quotidien.

Définition

Dans le merveilleux la magie est un élément connu, du quotidien, dans un monde totalement imaginaire. La magie y est acquise, comme la technologie peut l’être dans la science-fiction. C’est un genre du rêve, de la féerie, différent du fantastique où le surnaturel surgit dans un monde réel ; il peut effrayer et poser de nombreuses de questions sur le fondement ou l’existence de certaines choses. Le merveilleux est plus dans l’impossible, car ce qui semble irréaliste est normal, sa seule limite est l’imagination de son créateur ou auteur.

Histoire

Le terme merveilleux vient du Moyen Âge, une époque où l’on croit à l’existence de toute sortes d’êtres tels que : fées, lutins, elfes, gnomes. Les légendes se mêlent souvent avec les croyances religieuses, car on croit autant en ces êtres qu’au diable.

Le siècle des Lumières et des sciences, remit ses croyances en questions et abandonnées. Elles devinrent des légendes qui traversèrent les siècles, les gens renouant avec elles pour retrouver une part de leur enfance ou pour alimenter l’imaginaire de leurs enfants.

Par la suite le merveilleux alimenta de nombreux récits légendaires comme les arthuriens. Cela continua dans la modernité, la fantasy et l’heroic-fantasy, ainsi que dans des créations modernes en littérature comme la Terre du Milieu de Tolkien, au cinéma avec Star Wars, la télévision, les jeux de rôles, les jeux vidéo.