Les Menehunes

Dernière modification le 20/04/2021 par Mibetama

Race mythique des légendes hawaïennes, les Menehunes forment un peuple très populaire.

Introduction

Parmi tous les peuples nains du monde, les Menehunes font partie de ceux qui ont été les plus vénérés et dont les croyances sont les plus populaires. C’est le premier peuple habitant sur les îles hawaïennes qui vit là, bien avant l’apparition des premiers polynésiens.

Ils sont discrets, ne se montrent jamais aux hommes et vivent dans des forêts ou dans des vallées cachées. Ils se nourrissent principalement de bananes, mais aussi de poisson. Il est difficile de les voir parce qu’ils sont de très petite taille : une soixantaine de centimètres au maximum.

Menehune

Un peuple bâtisseur

Bien que si petits, ce sont de très grands artisans dotés d’une grande force. Ce sont de grands bâtisseurs : des maisons et des dizaines de temples en pierre autour de Honolulu, leurs sont attribués dans les légendes. Cependant leur savoir ne se limite pas qu’aux temples, ils savent aussi construire des routes, des étangs à poissons et des canoës. Une de leurs plus grandes grandes réalisations serait Kikiaola (ou le fossé de Menehune), un fossé d’irrigation servant à acheminer l’eau de la rivière Waimea à Kauai. Le bassin du poisson d’Alekoko à Kauai (que les archéologues estiment construit il y a mille ans), serait aussi leur œuvre.

Ils auraient également créé l’étang nommé l’Alepondo Fishpond pour une princesse et son frère. Comme à leur habitude, les Menehunes travaillent de nuit faisant la chaîne sur une quarantaine de kilomètres pour se passer les sceaux et les pierres qu’ils ont taillées. Personne ne doit les voir, sous peine qu’ils abandonnent le chantier. Mais un soir, la princesse et son frère  y vont quand même et finissent par s’endormir. Au lever du soleil, les Menehunes les découvrent et les transforment en piliers, qui se dressent encore aujourd’hui dans les montagnes surplombant l’étang. De fait, les Menehunes n’eurent pas le temps d’achever leur travail et deux trous restèrent dans un muret. Plus tard, les chinois les comblent, mais sans égaler le talent des Menehunes.

Ils adorent également danser, chanter, plonger des falaises et tirer à l’arc, leur arme favorite. On raconte que leurs flèches sont magiques, pouvant transformer, d’un seul tir, un cœur en colère en un cœur bon.

Menehunes célèbres

Trois d’entre eux nommés Ha’alulu, Molawa et Eleu sont très connus car ils possèdent des pouvoirs particuliers. Ha’alulu, dont le nom signifie trembler, a toujours froid et chaque fois qu’il frissonne il devient invisible. Molawa, dont le nom signifie paresseux, peut avoir l’air de dormir alors qu’il est en train de parcourir l’île pour multiplier les bonnes actions. Eleu, dont le nom signifie agile et rapide, peut courir si vite que personne ne peut le rattraper.

Références

Liens externes (en) : Hawaiian Myths and Legends (To-Hawai.com), Ancient race or fictionnal fairytale ? (Ancien Origins) Hawaiian Mythology : part Three, The Chiefs (Sacred Texts), The mystery of Waymea (Hawaii Magazine)

Image : Wikipédia