Les Tuatha Dé Danann

Dernière mise à jour le par

Dieux des mythes celtes irlandais, les Tuatha Dé Danann sont connus sous le nom de Tribu de Dana.

Les Tuatha Dé Danann sont le peuple de la déesse Dana, incarnation de l’île d’Irlande. Ils sont souvent désignés comme des dieux, mais parfois aussi comme des héros ou des druides. Ils sont la dernière génération de dieux et arrivèrent sur l’île le jour de la fête de Beltane. Ils apportèrent avec eux les quatre talismans légendaires de la mythologie celte : la Pierre de Fal qui criait au contact du roi légitime, l’Épée de Nuada n’infligeant que des blessures fatales (qui serait selon certains récits Excalibur), la Lance de Lugh qui ne ratait jamais sa cible et le Chaudron du Dagda représentant l’abondance et l’éternité (pouvant être le Graal dans les mythes arthuriens).

C’est un peuple très intelligent, maîtrisant le druidisme, mais aussi les arts et le savoir dans leur généralité. Ils sont immortels, tirant leur éternité des cochons que leur fournit Manannan Mac Lir, le dieu guerrier, roi du Sidh, l’autre monde.

Dès leur arrivée les Tuatha Dé Danann affrontèrent les Fir Bolgs qui dominaient l’île. Ils étaient conduit par Nuada qui perdit un bras lors de la première bataille, l’écartant comme le voulait la tradition de la souveraineté, le Fomoire Bres lui succéda. Lors de la bataille de Tuireadh, les Tuatha Dé Danann remportèrent les combats et chassèrent les Fir Bolgs. Ils finirent cependant par devoir se retirer dans le Sidh, quand les Milesiens (les humains) arrivèrent sur l’île.

Références

Liens externes (en) : Chapter V The Tuantha Dé Dannan (Sacred-texts)