Le nombre douze

Dernière mise à jour le par

Plus qu’un nombre, douze porte en lui toute une symbolique dans les mythes.

Chez les grecs, douze est un nombre d’équilibre. Les premiers maîtres de la terre, qui sont les titans, sont de ce nombre, ainsi que leurs successeurs, les olympiens. Plus tard, les êtres élevés au ciel par Zeus, qui devinrent les signes du zodiaque, sont du même nombre.

On retrouve cela plus tard dans les mythes arthuriens où les chevaliers de la table ronde sont théoriquement de ce nombre. Du côté des religions, on le retrouve dans l’Ancien Testament, avec les tribus d’Israël, dans le Christianisme avec les apôtres et dans le chiisme duodécimain, le nombre d’Imams est celui-là également.

Ce nombre est également symbole d’accomplissement de cycle achevé. Lié au temps, on compte douze mois par an, les journées sont divisées en deux cycles de douze heures. De même, c’est le nombre de travaux qu’Héraclès dû réaliser pour expier ses fautes et achever sa rédemption.