Huallallo Carhuancho

Dernière mise à jour le par

Dieu inca des yayos d’un peuple de l’Est de Lima, Huallallo Carhuancho est un dieu terrifiant.

Introduction

Appartenant aux incas, principale divinité du peuple des yayos, vivant dans la province de Huarochiri se trouvant dans l’Est de Lima, Huallallo Carhuancho est un dieu autant vénéré que craint.

Description

C’est un dieu décrit comme volcanique, pouvant cracher des flammes. Il est aussi cannibale, imposant aux yauyos de n’avoir que deux enfants et que l’un des deux lui aussi donné en nourriture.

Il régnait sans partage sur son territoire, qui était connu pour ses températures chaudes, favorables aux serpents, aux toucans et autres animaux tropicaux. Ce territoire appartenait au monde créé par Viracocha. On ignore cependant si ce dernier est le même que celui des mythes majeurs incas. Si c’est le cas, on ne sait pas non plus si Huallallo Carhuancho vivait avant ou après ou en même temps que Viracocha.

Huaca Pariacaca

Un jour, naquit au sommet d’une montage de son territoire Huaca Pariacaca. Huaca Pariacaca tenait son nom de huaca signifiant objet ou lieu sacré et Pariacaca était le nom du sommet de la montagne. Celui-ci avait la forme de cinq œufs, duquel sortirent cinq faucons qui se transformèrent en hommes. Ces hommes devinrent les ancêtres des yauyos duquel naquirent leurs pasteurs et principaux groupes.

Pariacaca, la personnification de la montagne décida alors de défier Huallallo Carhuancho pour régner sur la région. Pariacaca annonça le combattre avec l’eau et le dieu annonça relever le défi avec le feu. Pariacaca étant cinq personnes à la fois, il attaqua Huallallo Carhuancho dans cinq directions différentes. Le combat fut intense, mais le dieu parvenait sans cesse à brûler les cieux de l’aube au crépuscule sans jamais s’éteindre.

Les eaux déversées par Pariacaca se réunirent à Ura Cocha et l’une de ses formes, nommée Llacsa Churapa construisit un barrage en faisant tomber une montagne, pour qu’il ne déborde pas. Le barrage forma un lac, qui peu à peu commença à prendre le dessus sur les flammes de Huallallo Carhuancho. Pariacaca continua d’attaquer sans cesse le dieu, jusqu’à ce que celui-ci finisse par fuir.

Pariacaca dû ensuite affronter Mana Namca, une démone alliée de Huallallo Carhuancho. Il la jeta dans l’océan et vainqueur, fondit son propre culte, celui de Huallallo Carhuancho disparaissant peu à peu.