Dernière modification le 27/02/2024.

Dieu inca des yayos d’un peuple de l’Est de Lima, Huallallo Carhuancho est un dieu terrifiant.

Introduction

Huallallo Carhuancho est la principale divinité inca du peuple des yayos qui vivent dans la province de Huarochiri à l’Est de Lima. Son iconographie est connue pour être celle du sigle de l’Universidad Nacional del Centro del Perú.

Huallallo Carhuancho

Description

C’est un dieu autant vénéré que craint, décrit comme volcanique, car il peut cracher des flammes. Il est aussi cannibale, il impose aux yayos de n’avoir que deux enfants et que l’un des deux lui soit donné en nourriture.

Il règne sans partage sur son territoireconnu pour ses températures chaudes, donc favorable aux serpents, aux toucans et autres animaux tropicaux. Cette zone appartenait au monde créé par Viracocha.

Histoire

Tutanamca et Yatanmaca

Il est dit qu’à l’aube des temps, Tutanamca et Yatanmaca, les dieux jumeaux de la nuit et des ténèbres gouvernaient sur le monde. Leur règne dura jusqu’à ce que Viracocha envoie à eux Huallallo Carhuancho. Celui-ci les terrassa, libéra le monde de leur règne et y apportant la lumière.

Huaca Pariacaca

Un jour, naquit Huaca Pariacaca au sommet d’une montagne de son territoire. Il tenait son nom de huaca signifiant objet ou lieu sacré et Pariacaca : nom du sommet de la montagne. Celui-ci avait la forme de cinq œufs, duquel sortirent cinq faucons qui se transformèrent en hommes. Ceux-ci devinrent les ancêtres des yayos duquel naquirent leurs pasteurs et principaux groupes.

Le défi

Pour régner sur la région, Pariacaca la personnification de la montagne décida alors de défier Huallallo Carhuancho en le combattant avec l’eau. Alors, le dieu accepta de relever le défi avec le feu. Pariacaca étant cinq personnes à la fois, attaqua Huallallo Carhuancho dans cinq directions différentes. Le combat fut intense, mais le dieu parvenait sans cesse à brûler les cieux de l’aube au crépuscule sans jamais s’éteindre.

Les eaux déversées par Pariacaca se réunirent à Ura Cocha et l’une de ses formes, nommée Llacsa Churapa construisit un barrage en faisant tomber une montagne, pour qu’il ne déborde pas. Le barrage forma un lac, qui peu à peu commença à prendre le dessus sur les flammes de Huallallo Carhuancho. Pariacaca continua d’attaquer sans cesse le dieu, jusqu’à ce que celui-ci finisse par fuir.

Mana Namca

Pariacaca dut ensuite affronter Mana Namca, une démone alliée de Huallallo Carhuancho. Il la jeta dans l’océan et vainqueur, fondit son propre culte, celui de Huallallo Carhuancho disparaissant peu à peu.

Références

Image : Universidad Nacional del Centro del Perú