Tsuchigumo

Tsuchigumo

Dernière modification le 25/06/2021 par Ervael

Issue des mythes japonais, Tsuchigumo est une araignée gigantesque.

Présentation et description

C’est notamment dans les récits des aventures du guerrier Minamoto no Raiko (ou Minamoto Yorimitsu) que Tsuchigumo, dont le nom signifie araignée de la terre, apparaît. Redoutable démon pouvant changer d’apparence, Tsuchigumo se présente comme une énorme araignée poilue, dont nul ne peut sortir de ses toiles. Il existe plusieurs récits différents de sa rencontre avec Raiko.

Version de la jeune femme

Le premier récit raconte qu’un jour, après avoir suivi un crâne volant jusque dans un domaine de Yōkai malfaisants, Raiko, à son arrivée, y rencontra une très belle femme. Il existe deux versions pour la suite du mythe. Dans la première version, cette femme n’était autre que Tsuchigumo. Finissant piégé dans sa toile, Raiko parvint néanmoins à la blesser et put se libérer pour la combattre, la tuant après un terrible combat. Dans l’autre version, la jeune femme n’était pas Tsuchigumo, et dès que Raiko la rencontra, il la trancha avec son katana, car elle voulait le duper. Ensuite il se rendit dans une grotte où il affronta une araignée géante qui, elle, était Tsuchigumo.

Tsuchigumo

Version du moine

Un autre récit relate que Tsuchigumo vint à Raiko sous l’apparence d’un moine alors qu’il était atteint d’un mal étrange (probablement la malaria). Prétextant venir prier avec lui, Tsuchigumo en profita pour piéger Raiko dans sa toile. Cependant, le héros reprit ses esprits et la frappa. Tsuchigumo s’enfuit et est traquée par les serviteurs de Raiko (parfois dirigés par le héros malgré son état) jusque dans son repaire souterrain. Ils la tuent et exposent sa dépouille au bord d’une rivière ; alors, Raiko guérit de sa maladie.

Héritage du nom de Tsuchigumo

Cette créature donne son nom de manière générale aux youkai arachnéens. Il n’est donc pas rare de la retrouver dans d’autres récits, le plus célèbre après celui de Raiko étant celui de Kintaro. On l’utilisait également pour nommer des rebelles, des clans renégats, n’ayant pas prêté allégeance à l’empereur. Comme ils étaient considérés comme des oni, des démons, on les désignait ainsi. Le clan le plus célèbre ayant porté ce nom était celui des Yamato Katsuragi-san. Un récit sur le père de Raiko, Minamoto no Mitsunaka, évoque d’ailleurs cela et expliquerait pourquoi Raiko fut en proie avec Tsuchigumo. Minamoto no Mitsunaka se serait allié avec un clan rebelle et un oni pour fomenter un complot. Cependant, il finit par trahir le clan rebelle ; il ne subit pas de malédiction pour ce fait, mais son fils et ses compagnons en supporteront les conséquences.

Références

Lien externe : rouleau illustré (Musée de Tokyo)

Image : Wikipédia