Thésée

Héros célèbre des mythes grecs, Thésée vainquit le Minotaure et sortit du labyrinthe de Minos grâce au fil d’Ariane.

Bien qu’ayant eu plusieurs femmes, le roi Egée n’avait pas encore d’enfant. Inquiet pour sa succession, il alla consulter l’oracle de Delphes dont les conseils furent obscurs. Sur le chemin du retour, il s’arrêta chez son ami Pitthée, le roi de Trézène qui décida de l’aider. Il fit boire Égée jusqu’à ce qu’il soit saoul et le mit dans un lit avec sa fille Aethra. Égée et Aethra s’unirent et quelques mois plus tard, la jeune femme donna naissance à Thésée.

Mais, peu avant cette union avec Égée, Aethra avait été violée par Poséidon, le dieu marin, alors qu’elle se rendait à un sacrifice en son honneur. De ce fait, on ignorait qui était le père génétique de Thésée ; mais, malgré cela, Égée le considéra comme son propre fils.

Thésée fut élevé à Trézène par Pitthée, son grand-père ; car le pouvoir d’Égée à Athènes n’était pas assuré. Avant le départ de son fils, Égée plaça une épée et des sandales sous un rocher ; et  quand Thésée serait capable de le déplacer, il prendrait ces objets et le rejoindrait. Quand son fils atteint seize ans, Aethra le mit à l’épreuve ; le jeune garçon parvint à déplacer ce rocher très facilement. Sans aucun doute, le père de Thésée était Poséidon, un être humain normal ne pouvant pas posséder une telle force.

Thésée se mit en route pour Athènes, un chemin jalonné de monstres et de dangers depuis qu’Héraclès n’était plus un des esclaves d’Omphale. Au cours de son périple, il tua Périphétès, un boiteux assommant les voyageurs à coups de massue, terrassa le géant Sinis et la truie de Crommion, vainquit les brigands Sciron et Procruste, et battit également Cercyon à la lutte.

A son arrivée à Athènes, il fut accueilli comme un héros par son père qui ne le reconnut pas, ne l’ayant pas vu depuis de nombreuses années. Dans l’entourage du roi Égée se trouvait Médée ;  elle voulait l’épouser afin de prendre le trône, mais la venue de Thésée contrecarrait ses plans. Lors du dîner en l’honneur de Thésée, elle empoisonna la viande destinée au héros. Au cours du repas, Thésée sortit son épée pour découper sa viande ; à la vue de celle-ci, Égée  découvrit que ce héros était son fils. Médée s’exila aussitôt, n’ayant plus aucune chance de prendre le pouvoir.

Mais, les fils de Pallas convoitaient également le trône d’Égée, et ne pouvant plus le réclamer, décidèrent de le prendre par la force. Pallas prépara deux troupes : une première, pour attaquer de front, et une seconde, cachée en embuscade. Malheureusement, un espion trahit ses plans, et Thésée parvint à vaincre l’armée ennemie.

Quelques temps après, il décida de mettre fin au tribut imposé par Minos sur les athéniens. Tous les neuf ans, Athènes devait lui envoyer sept jeunes filles et sept jeunes hommes qui étaient jetés dans le Labyrinthe de Minos pour servir de repas au Minotaure, le terrible gardien des lieux. Afin que cela cesse, Thésée se désigna parmi les quatorze victimes ; entre elles se trouvait Périboea, une jeune femme dont il était épris.  A son départ, il emporta une voile blanche et une voile noire, afin d’annoncer, à son retour et de son bateau, sa réussite ou son échec.

Arrivé en Crête, sur l’île de Minos, le roi tomba amoureux de Périboea. Mais Thésée, étant fils de Poséïdon, se déclara aussi digne que Minos pour épouser Périboea. Minos tenta de montrer sa supériorité en demandant à Zeus de jeter un éclair, puis jetant un anneau à la mer, demanda à Thésée de le rapporter ; ce que le jeune homme réussit à faire sans problème et Périboea devint sa femme. Cependant, Thésée demeura condamné à être offert au Minotaure. Ariane, la fille de Minos, étant amoureuse de lui, lui offrit une pelote de fil pour ne pas se perdre dans le Labyrinthe. La seule condition étant que s’il en sortait vivant, il l’épouserait. Thésée accepta, entra dans le Labyrinthe avec ses compagnons, tua le Minotaure et trouva la sortie.

Thésée et le Minotaure

Thésée retourna à Athènes, désirant se débarrasser d’Ariane dont il n’était pas amoureux. Sur le chemin, il abandonna la jeune femme à Naxos. On dit également que Dionysos aurait aperçu Ariane et en serait tombé amoureux ; Thésée l’aurait confiée volontiers au dieu.

En vue d’Athènes, il monta au mât du navire pour accrocher la voile afin d’annoncer sa victoire ; mais il se trompa et mit la voile noire. Égée, pensant son fils mort, se jeta dans la mer et Thésée prit la succession. Il laissa de bons souvenirs en tant que roi, en instaurant la démocratie, en créant plusieurs fêtes, en défendant avec brio la cité contre les amazones, venues délivrer l’une d’elles retenue dans la cité pour des raisons inconnues et qui furent obliger de signer un traité de paix.

Accompagné de son ami Pirithoos, il décida de n’épouser désormais que des filles de Zeus ; il enleva Hélène et Pirithoos enleva Perséphone. Castor et Pollux délivrèrent Hélène et détrônèrent Thésée. Pirithoos, quant à lui, subit le courroux d’Hadès, l’époux de Perséphone et fut condamné à rester sur le Siège de l’Oubli pour l’éternité.

Thésée, étant exilé d’Athènes, se rendit chez Lycomède, un de ses parents. Il y fut reçu aimablement ; mais lors d’une balade en montagne, Lycomède poussa Thésée dans un précipice. Les restes de Thésée furent ramassés, et le lieu de son tombeau devint une terre d’asile pour les exilés, esclaves en fuite rejetés du pouvoir.

 

Lien externe : La Légende du labyrinthe (BnF)