Mille et Une Nuits

Les Mille et Une Nuits

Dernière modification le 26/06/2021 par Ervael

Références dans les contes perses, les contes des Mille et Une Nuits sont les récits de Shéhérazade.

Introduction

C’est dans la région qu’est l’Iran aujourd’hui que l’on trouve l’origine des contes des Mille et Une Nuits. Les histoires qui composent ce recueil sont apparues pour les premières sous la dynastie des Sassanides qui régna de 224 à 651 après J-C sur la Perse. C’est au début de l’ère musulmane, que les auteurs arabes les ont mis par écrit, leur donnant toute leur grandeur.

Mille et Une Nuits

Cycle de Bagdad

Au VIIIème siècle, alors que la dynastie des califes abbassides domine, débute le cycle de Bagdad, ajoutant aux contes des Mille et Une Nuits de nouvelles histoires. Cependant, des récits influencés ou venant d’autres cultures viennent aussi compléter le recueil : histoires mettant en place des talismans égyptiens, des fées et génies indiens en sont des exemples. C’est au XIIIème siècle qu’est estimé l’achèvement du recueil et avec le temps, on peut dire que les Mille et Une Nuits sont devenus un recueil de récits orientaux et non seulement de contes du Moyen-Orient.

Première traduction

C’est au XVIIème siècle, avec son attrait envers les européens pour le Moyen-Orient, que Antoine Galland, l’ambassadeur de Louis XIV en Orient, ramena pour la première fois en Europe ces récits. Le temps de les traduire, c’est en 1704 que fut publié le premier tome des Mille et Une Nuits. Par la suite, il fut traduit en anglais, allemand, italien, russe et néerlandais. Il faudra ensuite attendre après la Révolution française pour qu’une nouvelle traduction soit faite.

Les contes

Les Mille et Une Nuits ne se présentent pas comme une simple succession de contes. On peut les décrire comme des histoires dans une histoire. Ces récits sont ceux narrés par Shéhérazade au sultan Shahryar durant mille et une nuits. On trouve des récits de toutes sortes, où les personnages explorent des contrées merveilleuses, rencontrent des créatures fabuleuses. L’aventure, les histoires d’amour, des récits d’ingéniosité, des histoires plus anecdotiques. Les récits que racontent Shéhérazade sont tous différents.

Liste de quelques contes :

  • Le Marchand et le génie
  • L’histoire du pêcheur
  • L’histoire de trois calenders
  • Les Trois Pommes
  • L’histoire du petit bossu
  • Conte de Shéhérazade
  • Conte du cheval d’ébène
  • Voyages de Sindbad (ou Sindbad le marin)
  • Ali Baba et les quarante voleurs
  • Aladdin et la lampe merveilleuse
  • Le Prince Ahlmed et la fée Pari Banou
  • Les Deux Sœurs jalouses de leur cadette
  • La princesse au Clair-de-Lune
  • Le bossu récalcitrant
  • L’histoire du barbier et de ses frères
  • Le dormeur éveillé

La richesse et la popularité des Mille et Une Nuits ont fait qu’une quantité de ces contes a été adapté à de nombreuses reprises au cinéma, au théâtre, dans l’animation, en comédie musicale, en musique, dans la BD.

Quelques références :

Cinéma : Sindbad le marin (R.Wallace), Ali Baba et les Quarante Voleurs (J.Becker)

Animation : Aladdin (Disney)

Télévision : Les Mille et Une Nuits (S.Barron)

Théâtre : Les Mille et Une Nuits (J.Savary)

BD : Les Mille et Une Nuits (R.Corben, J.Strnad)

Jeux de plateaux : Le jeu des Mille et Une Nuits ( Gallimard)

Musique : Shéhérazade : Les Mille et Une Nuits (F.Gray), Shéhérazade (M.Ravel)

Lien externe : Pourquoi faut-il les relire ? (France Culture)

Image : Wikipédia