L’Hydre de Lerne

Dernière modification le 08/07/2021 par Ervael

Héraclès pour son second travail dut affronter l’Hydre de Lerne.

Introduction

Monstres à plusieurs têtes, les Hydres sont des créatures récurrentes dans la fantasy. Leur origine vient de la mythologie grecque et plus précisément de l’Hydre de Lerne.

Description

Fille de Thyphon et Echidna, on lui attribue, dans les anciens récits, un corps de chien avec une centaine de têtes. Dans les textes plus récents, elle est décrite dotée d’un corps de dragon avec cinq ou neuf têtes dont l’une d’elles, immortelle, est l’intelligence qui dirige tout son corps. 

Les gueules de l’Hydre dégagent un souffle empoissonné qui tue instantanément l’être qui le respire, même si celui-ci dort. Quand on coupe une tête à l’Hydre, deux autres têtes repoussent à sa place, ce qui la rend beaucoup plus redoutable qu’avant.

Hydre de Lerne

Histoire

Dès sa naissance, la déesse Héra décida de l’élever sous un platane au lac de Lerne, (d’où son nom). Pendant ces années-là, l’Hydre fait régner la terreur en ravageant les bétails et les récoltes. Héraclès, pour son second travail commandé par Eurysthée, l’attira hors de son repaire avec des flèches enflammées. Mais, Héra le haïssait et n’appréciait pas qu’il s’attaquât à l’Hydre. Aussi, pour le distraire dans sa lutte, elle lui envoya un crabe dont elle fera la constellation du Cancer ;  alors, Héraclès l’écrasa et le combat reprit.

Malgré la peau du lion de Némée qui le protégeait des morsures du monstre, la bataille fut rude. Il fut vite assailli par les nombreuses têtes qui se multipliaient. Il fit appel à son neveu Iolaos et lui demanda d’enflammer les arbres de la zone du combat. Aussitôt qu’il coupait une tête, Iolaos brûlait la plaie stoppant ainsi la reproduction des têtes.

Donc, à la fin du combat, il ne restait plus que la tête immortelle de l’intelligence. Héraclès arriva alors à la trancher, puis il l’enterra ; avec le sang de l’hydre, il fit un poison. Certains écrits disent que Eurysthée ne reconnut  pas la réussite de Héraclès, parce qu’il n’avait pas accompli seul ce travail.

Références

Peinture : Hercule et l’Hydre de Lerne (G.Moreau)

Cinéma : Jason et les Argonautes (D.Chaffey)

Jeux de rôle : Donjons & Dragons (Wizards of the Coast)

Jeux de plateau : Warhammer (Games Workshop)

Jeux vidéo : Diablo III (Blizzard)

Lien externe (partenaire) : Tout savoir sur ce mythe (Clan Du Dragon)

Liens externes : Tuer l’Hydre de Lerne (Les 12 Travaux d’Hercule), Les 12 travaux (JeRetiens)