Le soma

Boisson sacrée des mythes hindous, le soma possède de grande propriétés.

C’est dans des hymnes dont ceux du Rig-Veda, que l’on mentionne le soma. Boisson sacrée des mythes hindous, dont même les Devas, les dieux subissent les effets, elle possède entre autre un pouvoir enivrant supérieur à l’alcool que l’on trouve sur Terre. Elle est personnifiée par le dieu Soma, qui dans l’hindouisme moderne devint dieu de la Lune.

Cependant l’ivresse que le soma procure n’est pas son pouvoir principal. Il agit avant tout sur l’esprit, excitant la pensée, favorisant les idées et l’inspiration, entre autre pour la poésie. Il fortifie les états d’esprits, redonnant courage aux guerriers et motivation. De plus il agit également sur la santé, guérissant les maladies et donnant plus de vigueur sexuelle.

Lors du passage de la période védique au brahamisme, le soma devint une plante terrestre, car on désigne l’amritra comme le breuvage céleste, celui des dieux qui confère l’immortalité tout en procurant une ivresse supérieure. Les botanistes ont essayé de trouver qu’elle était cette plante et la théorie la plus récente et courante dit qu’il s’agirait d’un champignon, l’Amanita muscaria, connu pour ses effets hallucinogènes. Cependant la théorie reste très incertaine, car aucun texte ne dit que le soma est un champignon

 

Références :

Littérature : Rig-Veda

 

Lien externe : Et Haoma (Tela Botanica)