Les prophéties

Très courantes dans les récits, les prophéties annoncent des événements majeurs, poussant parfois à mener une quête.

Annonciatrices de bon ou mauvais événements, on trouve un grand nombre de prophéties dans les mythologies, ainsi dans les légendes, dont elles sont l’origine. Parmi les plus connues, il y a celle du Ragnarök chez les nordiques, où il est dit que lorsque le loup géant Fenrir se libérerait, dieux et géants s’affronteraient dans une immense bataille, dont l’issue serait la fin, puis la renaissance du monde.

Chez les grecs, on trouve chez les dieux la prophétie du dernier fils détrônant son père. Ouranos la subit se voyant détrôné par Cronos, le plus jeune de ses fils nommés les titans. Devenu roi, Cronos reçut la même prophétie et il y fut confronté également, quand le dernier de ses enfants, Zeus entra en guerre contre lui pour le destituer. A son tour Zeus reçut cette prophétie lui disant que les enfants de sa première femme Métis, une fille puis un fils, seraient d’une puissance incomparable et que le fils le destituerait. Dés que Métis fut enceinte, Zeus lui demanda de se changer en goutte d’eau et l’avala, mettant fin à la prophétie et à ce cycle. On retrouve chez les grecs d’autres prophétie, avec comme celles faites par la troyenne Cassandre qui prédit la chute de Troie.

Il ne faut cependant pas confondre une prophétie avec une simple vision ou prédiction comme celles faites par Thétis à Achille ou par Cathbad sur Deirdre . Un autre exemple très connu est celui d’Œdipe, dont une prophétie dit qu’il tuerait son père et épouserait sa mère. Alors que la vision est une image d’un futur possible, la prophétie a une envergure bien plus grande, comme le démontre le Ragnarök. Une prophétie qui se réalise ne se limite pas à la simple réalisation d’un fait. Elle bouleverse les choses à une plus grande échelle que celle d’un individu et de ses proches. Elle touche un pays, voire du monde et bouleverse l’ordre des choses.

Les prophéties viennent souvent de personnages devins ou simplement de prophètes, jouant le rôle d’intermédiaire pour les transmettre. Dans le cas d’Œdipe, il s’agit de la Pythie, l’oracle du Temple de DelphesParfois les prophéties sont contenues dans un livre, venant de temps anciens, écrits par un prophète ou elles sont transmises oralement de génération en génération, devenant presque des légendes.

Les créateurs d’univers fantasy utilisent souvent ce levier qui est la prophétie. Généralement, elle concerne le destin du monde et un héros se voit au centre de celle-ci. La réaliser ou inversement empêcher qu’elle aboutisse est le cœur de l’histoire, les conséquences qu’elle peut avoir donnant du poids et une grande pression dans l’histoire. Un des exemple est celui de la Roue du Temps, où la prophétie en trame de fond possède les deux aspects ; une partie doit absolument se réaliser et l’autre doit être évitée. Celle-ci dit qu’un enfant né durant une ancienne bataille, serait celui qui affronterait et vaincrait l’incarnation du mal. Cependant, il deviendrait en même temps fou et détruirait le monde.

Ainsi les prophéties ne sont jamais simples car elles peuvent s’accomplir inconsciemment et leurs enjeux sont toujours importants, qu’ils soient dans un bon ou mauvais sens ou imposant un dilemme.

Références

Littérature : Roue du Temps (R.Jordan)

BD : Les Forêts d’Opale (P.Pellet, Arleston), Arawn (S.Grenier, R.Lebreton)