Mordred

Fils illégitime d’Arthur Pendragon et de sa demi-soeur Morgane, Mordred est un personnage important des légendaires arthuriennes.

Malgré les avertissements de Merlin, Arthur ne put éviter la naissance de Mordred. Envoûté un soir par Morgane, elle en profita pour concevoir Mordred avec lui. Quand Morgane accoucha, Arthur essaya de se débarrasser de l’enfant, mais il ne put se résoudre à le tuer. Dans certaines versions, apprenant son existence, Arthur ordonna que tous les enfants nés le jour de sa naissance soient exécutes, mais Mordred en échappa.

Mordred était un ténébreux, qui attirait le regard des dames et en jouait, les courtisant, y compris les mariées. Il n’était pas d’ailleurs désigné comme ténébreux uniquement dans son apparence. Il est le personnage le plus sombre des légendes arthuriennes. Manipulé par sa mère, il avait hérité d’elle sa soif de pouvoir, son ambition et il était son instrument.

Quand il devint Chevalier de la Table Ronde, il se révéla très différent d’Arthur. Il ne respectait pas les règles lors des tournois, qu’il perdait la plupart du temps, n’étant pas un excellent chevalier. Ses pairs ne l’aimaient pas, il était perçu comme quelqu’un de sournois et de traître, personne n’avait confiance en lui. Il tua Agravain puis Lamorak, le frère de Perceval, alors qu’il allait partir pour la Quête du Graal.

Mordred

Finalement, les choses commencèrent à s’envenimer avec Arthur, quand Morgane vola le fourreau d’Excalibur. Cela privait Arthur de sa protection contre les blessures fatales et Morgane après ce forfait continua de dresser le fils de plus en plus contre son père. Quand Rome réclama un tribut à Arthur, celui-ci réunit son armée et marcha contre les romains, laissant la régence du royaume à Guenièvre. Resté avec elle, Mordred en profita pour s’emparer du pouvoir, épousant de force Guenièvre et l’enfermant dans une tour. Alors qu’il remportait des batailles, Arthur rebroussa chemin en apprenant la nouvelle pour combattre Mordred qui s’était allié aux saxons. Lors de la bataille de Camlann, Mordred et Arthur se portèrent chacun un coup mortel. Mordred retourna vers sa mère pour lui faire ses adieux avant de mourir.

 

Références :

Littérature : La Trilogie des Elfes (J-L.Fetjaine)

BD : Chant d’Excalibur (Hubsch, Arleston), Merlin (Istin, Lambert, Demare)

Cinéma : Excalibur (J.Boorman)

Télévision : Merlin (J.Jones)

Jeux de rôle : Quête du Graal (J.H.Brennan)

Jeux vidéo : Fate/Apocrypha et Fate/Grand Order (Type Moon)

 

Lien externe : Le cerf blanc (BnF), La forêt (BnF)

 

Image : Pinterest