Le Samebito

Créature mi-homme mi-requin, le Samebito est issu des mythes japonais.

C’est Tawaraya Totaro, un jeune homme qui rapporta la légende du Samebito. Un soir qu‘il se promenait sur le pont de Seta, surgit devant lui un être effrayant aux corps d’homme dont la peau était noire, ayant une tête de requin à barbe de dragon, dont les yeux étaient verts comme des émeraudes. Alors qu’il pensait être dévoré, Totaro fut surpris de voir la créature parler et lui demander l’aumône, car elle avait faim et soif.

Totaro lui demanda son histoire et le Samebito accepta de lui raconter. Il avait été chassé de la cour de Ryujin, un des Rois Dragons des mers, pour une faute ridicule et depuis il errait. Totaro possédait un lac dans son jardin (ou se trouvait près du lac Biwa) et il lui proposa de s’y installer. Ainsi le Samebito pourrait se nourrir des poissons y vivant, son errance prenant fin.

Le Samebito accepta et put vivre tranquille, touché par la bonté de Totaro qu’il désigna désormais comme son maître. Cependant les choses furent différentes pour Totaro, qui désespérait de ne pas trouver une femme à épouser. Il finit par rencontrer et tomber amoureux de Tamana qui était la fille d’un homme cupide. Totaro alla trouver cet homme, mais comme pour tous les prétendants, il refusa d’accorder sa main sans une somme de dix mille pierres précieuses. N’ayant pas cette fortune, ni ne pouvant la trouver, Totaro était désespéré, allant jusqu’à se laisser mourir de faim.

Un jour qu’ils péchaient sur le pont où ils s’étaient rencontré, tout en buvant du vin, les effets de l’alcool finirent par se faire sentir. Le Samebito se rappela de sa vie d’avant auprès des dragons et en fut nostalgique, Totaro pleurant de son côté sur sa situation. Attristé par ses pensées et par l’état de Totaro, le Samebito se mit lui aussi à pleurer et ses larmes de sang rejoignirent celles de son bienfaiteur. Quand elles se rencontrèrent, les gouttes se transformèrent en rubis par dizaines.

Samebito

En joie devant ce miracle, Totaro apporta les pierres au père de Tamana et pu l’épouser. De son côté, le Samebito fut pardonné par les Dragons des mers. Après avoir ses adieux à Totaro, il retourna auprès des dragons et on le revit plus jamais.

Références

Littérature : The Gratitude of the Samebito (L.Hearn)

 

Image : chasmosaur