Brigit

Dernière mise à jour le par

Déesse celte, Brigit est une divinité majeure de ce panthéon.

Mère, épouse, sœur et fille des autres dieux, Brigit est une déesse majeure chez les celtes.  Elle était si populaire que l’église, n’ayant pas d’autre choix, en fit une sainte pour parvenir à évangéliser les celtes ; ainsi Brigit devint Sainte Brigitte. Son nom vient du mot brigantis signifiant très haute. Elle assure diverses fonctions qui lui donnentt son importance. Brigit est la déesse de la guerre, de la magie et des arts et du fait elle est la patronne des druides, des bardes, des guérisseurs et des forgerons.

Brigit

Ses symboles sont : le trèfle à trois feuilles et les trois phases de la lune. Déesse triple par ces symboles et ses trois fonctions, elle inspira l’idée de la Trinité aux chrétiens.

Chez les romains, on la compare souvent à la déesse Junon (Héra), car on la vénérait de la manière. On la mesure également avec la déesse grecque Hécate, ayant en commun la connaissance de la magie. On la retrouve dans tous les peuples celtes sous différents noms tels que : Brighid ou Bride chez les écossais, Brid, Bridget ou Brigantia chez les anglais, Brigan, Brigindo ou Brigandu chez les gaulois.

En Irlande, le 1er février elle est associée à la fête d’Imbolc ou Oimelc signifiant lait de brebis ; le but de cette fête est de protéger les troupeaux et de les rendre féconds.

Parmi les histoires concernant la déesse, on dit que des fleurs poussent là où elle passe et que son manteau lui donna l’Irlande. Brigit se rendit auprès du roi d’Irlande pour lui demander un morceau de terre, où broutait un troupeau afin de bâtir un couvent. Le roi refusa et Brigit le convainquit de lui donner le morceau de terre que son manteau parviendrait à recouvrir. Le roi accepta, Brigit laissa tomber son manteau sur le sol et celui-ci grandit au point de recouvrir tout le pays.

Références

Image : Pinterest