L’Empereur de Jade

Divinité chinoises majeure, l’Empereur de Jade est le roi des dieux.

De son véritable nom Yu-Huang, Yuhuang Dadi ou Yu Huang Shang-ti, l’Empereur de Jade est le souverain des dieux et apparaît pour la première fois au VIIème siècle durant la dynastie Tang. Il règne comme l’Empereur sur les hommes, soit de son palais inaccessible duquel il ne sort jamais. Il est entouré du reste de sa famille, d’autres dieux, de l’Impératrice du Ciel Xi Wang Mu (qui veille sur les mortels), de la bureaucratie céleste, des Huit Immortels, de courtisans et de son armée. Il ne se préoccupe que de ceux qui l’entourent et ceux qu’il doit diriger. Il ne s’occupe donc pas directement des hommes car ils ne sont pas à sa hauteur. Ainsi, les hommes lui rendent peu hommage, vénérant plus les divinités avec qui ils ont directement à faire. Cependant, au IXème siècle, la famille impériale en fit son dieu tutélaire. Bien qu’on ne puisse s’adresser à lui directement, son portier nommé le Dignitaire Transcendantal, transmets les messages.

Il est également le souverain des cieux, l’ancien dieu Tiangong qui en était la divinité ayant été absorbé par l’Empereur de Jade au fil du temps. Cependant on trouve dans les récits plusieurs souverains des cieux qui se sont succédés et il en fut le dernier. Parfois il reste séparé de la divinité des cieux, mais la remplace par moments.

On le nomme sous différents titres en plus du principal : l’Empereur de Jade de la Hauteur Suprême du Ciel, Divinité Suprême Empereur de Jade, Vénérable Céleste, Auguste de Jade ou plus simplement, Empereur de Jade, Empereur du Ciel ou Dieu de Jade.

Il est représenté tel un empereur sur son trône, tenant un sceptre à deux mains et portant une coiffe dotée d’un rideau de perle lui cachant le visage.

Empereur de jade