Kintaro

Héros japonais populaire, Kintaro devint le célèbre Sakata no Kintoki.

Fils du guerrier de Kyoto Kintoki, Kintaro dont le signifie garçon doré, naquit dans la forêt, après que son père fut banni de la cour suite à de fausses rumeurs sur son sujet. Si Kintoki mourut dans la forêt, Kintaro survit et se révéla très fort dès son plus jeune âge. Selon les versions, il aurait été éduqué par la sorcière Yama-uba (ou Yamauba). Il avait une force hors du commun et à huit ans il coupait le bois aussi bien que les meilleurs bûcherons.

Kintaro

Étant peu entouré d’autres enfants, il devint l’ami d’animaux de la forêt tels qu’un ours, un cerf, un singe et un lièvre. Un jour, les animaux le désignèrent comme arbitre d’un combat de sumo entre le lièvre et le singe. Si le lièvre remporta le combat, le singe déclara avoir trébuché et le combat fut donc annulé. Le combat suivant, le singe remporta l’affrontement et Kintaro donna du gâteau de riz aux deux participants, chacun ayant remporté une manche. De tous les animaux, l’ours se révélait être le plus fort, mais un jour afin de traverser une rivière, Kintaro abattit un arbre à mains nues et le jeta sur l’eau pour faire un pont, prouvant sa supériorité.

Devenu un guerrier accompli, il devint le protecteur du village contre les monstres l’attaquant régulièrement. Le plus célèbre monstre qu’il terrassa fut Tsuchigumo, l’araignée de terre, emprisonnant ses victimes dans sa toile et les tuant avec son puissant venin. On le représente également souvent affrontant une carpe géante. Par ses exploits, il faisait ainsi la fierté de sa mère de des villageois, ayant le respect de tous.

Devenu adulte, il changea de nom pour Sakata no Kintoki. Un jour, un bûcheron le défia au bras de fer et Kintaro gagna le défi non sans mal car son adversaire était doté d’une grande force également. Il s’agissait en réalité de Sadamitsu, puissant guerrier du seigneur Raiko. Sadamitsu lui proposa de devenir samouraï et la mère du jeune homme acceptant, il partit pour la capitale, servir le seigneur Raiko. Rapidement il devint le chef des Quatre Braves, le corps d’élite du seigneur. La plus grande mission qui lui fut confiée fut de terrasser un monstre mangeur d’hommes, qu’il tua en lui tranchant la tête.

Une autre version raconte que c’est Minamoto no Yorimitsu qu’il rencontra. Impressionné par sa force, le célèbre samouraï en fit son domestique et lui enseigna les arts martiaux.

Références

Mangas et animes : Gintama (H.Sorachi)

Jeux vidéo : Mortal Kombat (Midway)

 

Lien externe : Yamauba et Kintaro (BnF)

 

Image : Kaidomaru (Kintaro) and Urabe Suetak (U.Kuniyoshi)