Énergie présente chez tous les êtres, la prâna est un concept hindou.

Introduction

Signifiant respiration en sanskrit, le prâna est une force vitale, une vibration présente dans tous les êtres. La prânâyâma est la pratique, qui par le souffle permet de la contrôler. De plus, selon les croyances, cette technique permet de rajeunir le corps et même d’atteindre l’immortalité.

C’est un concept très souvent utilisé dans le yoga et dans la magie dans les univers imaginaires. On confond souvent le terme avec celui de mana. La mana est une énergie environnante présente dans tout, quand le prâna est un terme plus général pour désigner l’énergie magique. Toutefois, les deux sont liés car la mana circule par le prâna.

Prâna

Description

Le prâna se manifeste comme un courant nerveux reliant la pensée à la force physique. En conséquent, toutes les forces qu’elles soient mentales ou physiques sont prâna. Ainsi il est relié aux organes, qui constituent le moi dans les concepts hindous, en lien avec les cinq sens. De plus, dans une vision plus magique, les sens y sont reliés aux cinq forces (feu, vent, soleil, lune, points cardinaux).

Il intervient dans le corps sous cinq formes, chacune ayant son nom :

  • prâna : le souffle avec l’inspiration et expiration
  • apana : sous le nombril pour l’intestin et l’excrétion
  • samâna : entre le cœur et le nombril pour la digestion
  • udâna : entre la gorge et le cerveau pour l’équilibre, le visage, les yeux, les oreilles, la voix, la porte vers les états supérieurs de conscience
  • vyâna : le corps entier qui coordonne les flux d’énergie et les mouvements, la musculature

Le prânâyâma

Technique reposant sur le souffle, le prânâyâma permet de contrôler le prâna. Il se pratique en trois phases ; inspiration, rétention, expiration. L’air traverse les deux voies nasales nommées nâdî, chacune ayant son rôle :

  • idâ nâdî (gauche) : associé au féminin, à la lune, au rouge, à la mort, à la fraîcheur, gouverne la pensée et le côté gauche du corps
  • pingalâ nâdî (droite) : associé au masculin, au soleil, au blanc, à la vie, à la chaleur, régule le shakti (énergie) et le côté droit du corps

C’est ainsi que dans certains univers, à travers cette technique, des personnages se concentrent afin de déployer des techniques, incanter des sorts.

Références

Liens externes : définition (Arhanta Yoga), la force magique pour retrouver l’équilibre (Magazine mieux être), qu’est-ce (Zenmara)

Image : Pixabay

Dernière modification le 12/11/2022 par Ervael