Enuma Elish

Dernière mise à jour le par

Poème épique babylonien, Enuma Elish est le récit de la création.

Célèbre poème mythologique, Enuma Elish est le texte le plus important de la mythologie babylonienne et sumérienne. Son nom signifie Lorsqu’en haut, car ce sont les premiers mots du texte.

« Lorsque Là-haut le ciel n’avait pas encore de nom,
Et qu’Ici-bas la terre ferme n’avait pas de nom,
Seuls Apsû-le premier, (eaux douces) le progéniteur, et Tiamat, (eaux salées) la génitrice qui les enfantera tous. »
Traduction des premières phrases d’Enuma Elish

On le surnomme l’Épopée de la création, car il narre l’ascension du dieu Marduk (ou Mardouk) en tant que roi des dieux, après sa victoire sur les dieux primordiaux, dont Tiamat et la création du monde qui en résulta.

L’origine de ce texte de référence date du XIIème siècle avant J.C, à l’époque de Nabuchodonosor 1er et donc de Babylone. Il a été gravé sur sept tablettes qui ont été retrouvées près de Mossoul (Irak) au XIXème siècle dans un état exceptionnel. Seule une partie de la cinquième tablette n’a pas été retrouvée, mais par chance ce texte a été copié de nombreuses fois, ainsi ce qui était inscrit sur cette partie manquante n’a pas été perdu.

Enuma Elish

Références

Lien externe (en) : retranscription (Internet Sacred Text Archives)