L’Herensuge

Monstre majeur de la mythologie basque, l’Herensuge est un redoutable cousin de l’hydre.

Créature redoutable vivant dans les entrailles de la terre, l’Herensuge tient son nom du basque suge signifiant serpent, son corps étant celui d’un reptile dépourvu de pattes. Son nom s’écrit également de beaucoup d’autres manières telles que Erensuge, Iraunsuge, Lerensuge, Herainsuge, Errensuge, Hensuge, Edensugue, Edeinsuge, Edaansuge, Igensuge, Iraunsuge.

Si on le décrit souvent comme un dragon, dans la forme il est plus proche d’un hydre gigantesque, étant doté de sept têtes, mais ayant une forme plus humanoïde que de serpent. Il possède un souffle et une respiration puissants, si bien qu’il peut aspirer ses victimes. S’il rampe, on le trouve parfois doté d’ailes et volant. On raconte dans certaines parties du Pays basque que lorsqu’une tempête approche, l’Herensuge traverse le ciel les yeux enflammé sous forme de demi-lune, jusqu’à l’océan où il disparaît.

On lui attribue différents lieux où il se cache, mais ils restent tous liés aux montagnes basques, le plus souvent autour du mont Aralar. On raconte qu’il y dévore les troupeaux et parfois même les bergers.

L’Herensuge est très important dans les mythes basque, car il serait à l’origine du monde en s’accouplant avec la déesse de la nature Mari. En tant que mari de la déesse, on le nomme souvent Sugaar. Leurs enfants sont la lune et le soleil et avec sa gueule il aspira la Création, la recrachant dans un torrent de lave au bout de dix jours, avant de s’endormir, parachevant la création du monde.

Suite à cela, on trouve deux histoires à son sujet. La première raconte qu’un jour, le fils du du château de Çaro parvint à l’empoisonner et lorsqu’il vola jusqu’à la mer, il s’enflamma, détruisant des hectares de la forêt des Arbailles. L’autre histoire raconte que le monstre parvint un jour à enlever deux jeunes filles et c’est le chevalier Gaston de Belzunce, seulement âgé de dix neuf ans, qui partit les délivrer seulement armé d’une lance et accompagné de son écuyer. Il parvint à sauver les deux jeunes filles, mais il succomba à ses blessures.

La légende raconte que lorsqu’il se réveillera, il utilisera à nouveau ses flammes pour détruire le monde.

 

Références :

Jeux vidéo : World of Warcraft (Blizzard)