Vishnou ou Vishnu

Vishnou ou Vishnu

Dernière modification le 11/08/2021 par Ervael

Membre de la trinité hindoue, Vishnou est un dieu majeur.

Introduction

Vishnou (ou Vishnu) complète la trinité hindoue appelée la Trimūrti, avec Brahmâ et Shiva. Celle-ci représente le cycle vie-mort-renaissance et création-protection-renaissance. Vishnou est le second dieu de la Trimurti, et ainsi le protecteur.

Description

Il est souvent représenté assis sur une fleur de lotus. Il possède trois armes : la conque, l’arc, le disque et la massue. Sa description vient d’un mythe dans lequel il était couché sur le serpent à mille têtes : Sesha. Car, il méditait sur l’avenir du monde, dans son sommeil mystique pendant la période de résorption du monde. Alors, un lotus émerge de son nombril lorsqu’il sort de sa méditation. Brahmâ, porté par ce lotus, eut la tâche de créer l’univers imaginé par Vishnou.

Vishnou ou Vishnu

Selon diverses versions, Vishnou est marié soit à Lakshmi, la déesse de la prospérité et de la chance, soit à Bhümi qu’il sauve des eaux. Il parcourt le monde sur sa monture, le fameux Garuda.

Bien que Indra soit le roi des dieux, Vishnou porte la mitre (chapeau royal). Ce qui montre que sa place est importante dans le panthéon hindou.

Avatars

Vishnou possède dix avatars qui sont nommés les avatâras. Ces avatars lui permettent de changer de forme selon les situations, le plus souvent pour rétablir l’ordre sur Terre.

  • Matsya le poisson : Pour sauver la terre du Déluge universel, il dit à Manu, le fondateur de l’actuelle humanité, de construire une arche pour qu’il se sauve des eaux.
  • Kurma la tortue : Parce qu’ainsi, il porte sur son dos le Mont Meru lorsque les dieux remuent les océans pour en sortir des êtres et objets divins. Vishnou prend cette forme, après le Déluge, pour récupérer l’amrita, la liqueur d’immortalité.
  • Varâha le sanglier : Afin de sauver Bhumivedi, la déesse de la terre du Déluge, il remonte la Terre engloutie par le démon Hiranyâksha avec ses défenses.
  • Narasihma l’homme-lion : Pour tuer le démon Hiranyâkashipu (frère de Hiranyâksha, roi arrogant qui a interdit son culte). Brahmâ avait donné à ce démon le pouvoir d’être tué ni le jour, ni la nuit, ni par un homme, ni par un dieu, ni par un animal. Mais, sous cette forme mi-homme, mi-animal, Vishnou le tue au crépuscule.
  • Vâmana le nain : Le démon Bali avait obtenu tant de pouvoirs qu’il régnait sur tout l’univers. Aussi, Vishnou lui demande de lui donner l’espace de terre qu’il peut parcourir en trois enjambées. Donc, d’un pas, Bali franchit la Terre, du suivant traverse le ciel, et du dernier arrive au monde inférieur où Vishnou l’y précipite.
  • Parashurâma : Il prend cette forme pour apparaître aux brahamanes (prêtres et érudits). Afin de rétablir l’ordre social et cosmique, il tue les kshatriya à coups de hache, alors qu’ils dominaient le monde.
  • Râma : Il arrive à vaincre le démon Râvana et le Râmâyana relate son récit. Cet avatar est vénéré autant qu’une divinité.
  • Krishna : Il bat le maléfique roi Kamsa et pousse le héros Arjuna (dans le Mahâbhârata) à combattre. On le considère également comme une divinité à part entière sous cet avatar.
  • Siddhartha GautamaBouddha ou Buddha : Seul avatar historique, avec lequel Vishnou aurait vaincu les démons et aurait poussé les hommes à se détourner des dieux et des textes sacrés.
  • Kalki ou Kalkin : Dernier avatar, il chevauche un cheval blanc sur lequel il éradique le mal, renouvelle le monde, et annonce la fin de l’ère actuelle.

NB : Quelquefois, Chaitanya est ajouté à cette liste.

Références

Lien externe : Le panthéon hindou (BnF)

Image : Pinterest