Les titans et la Titanomachie

Enfants de la Terre et du Ciel, les titans sont conduis par l’un d’eux : Cronos.

Enfants d’Ouranos et de Gaïa, les titans sont la troisième génération d’enfants du couple, après les trois hécatonchires, de gigantesques monstres, et les trois cyclopes.

Voyant la monstruosité de ses six premiers enfants, Ouranos empêcha sa progéniture suivante de sortir du ventre de Gaïa en restant collé à elle. Furieuse, celle-ci poussa alors ses enfants retenus en elle, à renverser leur père. Mais seul le plus jeune, Cronos réagit. Avec une faucille créée par Gaïa dans son ventre, Cronos coupa le pénis d’Ouranos, le détachant ainsi de Gaïa et libéra ses frères. Au moment de sa défaite, Ouranos prédit à Cronos qu’il serait renversé par l’un de ses fils, comme lui.

Cronos (Saturne pour les romains) devint alors le nouveau roi du monde, choisi par ses frères et sœurs.

Les titans sont au nombre de douze : six hommes et six femmes. Ils se nomment Coéos, Crios, Cronos, Hypérion, Japet, Océan pour les titans. Mnémosyne, Phoebé, Rhéa, Théia, Thémis et Téthys pour les titanides.

Ils s’unirent, pour la plupart, entre eux ; le couple le plus important sera celui formé par Cronos et Rhéa. De leur union naîtront tous les dieux majeurs, dont Zeus, Hadès et Poséidon. Mais Cronos a la prédiction de son père, Ouranos en tête. De peur de se voir détrôné comme lui, il avala ses enfants dès leur naissance. Rhéa parviendra à sauver le dernier, Zeus en le remplaçant par une pierre. Une fois adulte Zeus se rebella contre Cronos et libéra dans un premier temps ses frères, en faisant avaler un vomitif à Cronos, qui de ce fait les recracha.  Zeus et ses frères déclarèrent ensuite ouvertement la guerre contre les titans.

Ainsi débuta la Titanomachie, l’une des plus grandes guerres que le monde eût connue. Des douze titans, seul Océan ne combattra pas.

Zeus remporta la guerre et les titans furent vaincus sur le Mont Orthys. Pour terrasser, Cronos, Hadès utilisa son casque d’invisibilité pour lui voler ses armes, puis Poséidon le provoqua avec son trident. Enfin Zeus  lui jeta des traits de foudre. Mais ne pouvant tuer les titans définitivement, il les fit jeter dans le Tartare, le lieu le plus sordide des Enfers. Ils y sont endormis pour l’éternité, mais s’ils venaient à se réveiller, alors nul doute qu’ils tenteraient tout pour s’échapper de leur prison et essayeraient de reconquérir leur royaume.

Références

Peinture : la Chute des titans (Rubens), Saturne dévorant ses enfants (Goya)

Mangas : Saint Seiya G (Okada)

 

Lien externe : La Terre se sépare du Ciel (BnF)