Prêtresse nordique, la völva est un personnage important dans la culture viking.

Introduction

Définie comme une prêtresse, prophétesse ou une sorcière, la völva est un personnage très respecté mais aussi craint par ses pouvoirs dans les sociétés vikings. S’il s’agit principalement de femmes, on trouve le völvo son équivalent masculin. Son nom viendrait de voir et de quenouille en germain ou du vieux norrois où il signifie porteur de bâton. On peut lui trouver des similitudes avec les Nornes, qui utilisent des quenouilles pour tisser la tapisserie des destins.

De plus, elle peut faire penser à la Pythie grecque pour son don de prophétisation. Cependant à la différence de la Pythie dont une seule est en activité, il y en a plusieurs. Ainsi, on les nomme völur au pluriel.

Description

Völva

Humaine, la völva est une femme souvent âgée, qui a abandonné tout lien et vie familiale. Il y a très peu de völvo, la pratique de la voyance étant vue comme un talent de femme, dénué de virilité. Ainsi, les völvo étaient très mal vus.

Dans certains récits, il est dit qu’elle descend des Jötunn comme les dieux. Ainsi, c’est de là qu’elle détient ses pouvoirs ou a reçu l’enseignement des dieux (particulièrement de Freyja). Elle n’est pas sédentaire et ère, échangeant ses prophéties et quelques tours de magie pour un abri ou de quoi manger. On l’appelle quand on a besoin d’elle, la plupart du temps en cas de situation grave ou pour mener certaines cérémonies. Parfois, des jeunes gens la suivent.

Parmi les plus connues, on peut citer la sorcière Gróa qui soigna Thor, blessé lors d’un voyage à Jotunheim (le royaume des géants de givre). Dans la VóluspáOdin consulta une autre nommée Heid au sujet de la fin des temps lors du Ragnarök.

Odin et la völva Heid dans la Vóluspá

Avec la Christianisation, les völvo furent considérées comme sorcières et beaucoup furent persécutées, arrêtées et condamnées pour leurs pratiques. Si bien que la transmission de leur savoir en fut affectée. Cependant, la rédaction de nombreux ouvrages sur les rituels scandinaves, permit de conserver des informations sur leurs pratiques.

Pouvoirs

Elle possède plusieurs dons et des savoirs dans des pratiques ésotériques. Parmi ses pouvoirs on trouve le seidr, qui permet d’apercevoir le destin tissé par les Nornes. Un don rare que seuls les Ases comme Odin, une Vane comme Freyja qui est la déesse des völur ou les Valkyries possèdent.

Elle possède aussi le spà, qui lui permet d’entrer en transe pour prophétiser et répondre aux questions qu’on lui pose. De plus, elle maîtrise le galdr, une magie runique sous forme de chants, parfois assimilée au chamanisme, permettant notamment d’attirer la faveur des dieux.

Si la völva se présente comme une personne bienfaitrice, elle peut aussi causer le mal. Elle également la capacité de rendre malade, fou, maudire, provoquer des accidents voire la mort.

Références

Littérature : Vóluspá, Beowulf

Jeux vidéo : Assassin’s Creed Valhalla (Ubisoft)

Liens externes (en) : the Viking Witch or Seeress (Nordic Culture), The Feared and Respected Old Norse Sorceresses (Ancient Origins)

Images : image 1, image 2 (Wikimedia Commons)

Dernière modification le 09/07/2022 par Ervael