L’Anneau de Nibelungen

Dernière mise à jour le par

Bijou maudit, l’Anneau de Nibelungen attire la convoitise de tous ceux qui ne le possèdent pas.

Origines dans la version des géants

L’anneau de Nibelungen a été forgé à partir de l’Or du Rhin que gardait les nyxes, sortes de sirènes dans les mythes germaniques ou les Nornes dans d’autres versions. Le nain Alberich (ou Andvari), rencontra un jour les nyxes et tenta de les séduire, mais  les gardiennes de l’Or le ridiculisèrent tant il était repoussant. Dans le même temps elles lui révélèrent qui elles étaient et lui montrèrent l’Or, lui expliquant, que celui qui le posséderait obtiendrait richesse et puissance. Seulement, pour s’emparer de l’Or il fallait renoncer à l’Amour. Alberich y renonça et déroba l’Or.

L’affaire remonta aux oreilles d’Odin, le roi des dieux, qui se retrouva en fâcheuse posture à cause de ce larcin. L’Or du Rhin devait être donné aux Géants pour leur payer la construction d’Asgard. Odin devait alors récupérer l’Or sous peine d’attirer le colère des Géants et la guerre sur eux.

Pendant ce temps, Alberich avait forgé un anneau avec l’Or et avait asservit tous les nains. Il régnait sur son peuple et quand Odin vint lui réclamer l’Or, il refusa de lui rendre. Après un long combat, Odin reprit l’anneau, mais Alberich eut le temps de le maudire. Désormais, quiconque ayant vu l’anneau et ne le posséderait pas désirerait s’en emparer à tout prix. L’Anneau de Nibelungen tel que nous le connaissons était crée.

Anneau de Nibelungen

De retour à Asgard, Odin sentit le mal dans l’anneau et victime de sa magie n’eut pas envie de le donner aux Géants. Cependant, le roi des dieux n’avait qu’une parole et finalement il le donna aux Géants comme convenu. Les Géants rentrèrent chez eux, mais très vite, ils s’affrontèrent pour l’anneau, qui passa de main en main. Finalement, c’est le géant Fafnir qui finit par l’obtenir, mais sa cupidité le transforma en dragon.

Origines dans la version de la loutre

Une autre version raconte qu’un jour Odin, Loki et Hœnir étaient sur Midgard et s’arrêtèrent à une cascade pour pêcher. Loki tua une loutre avec une pierre plate qui leur voler leur poisson puis ils allèrent le soir chez Hreidmarr. Les trois dieux lui donnèrent la viande de la loutre en échange de son hospitalité et Hreidmarr reconnu en elle les restes de son fils Otr, qui aimait pêcher sous forme de loutre. Avec l’aide de ses deux autres fils, Reginn et Fafnir, il captura les trois dieux et leur demanda une compensation pour la perte de son fils, une quantité d’or recouvrant la peau de loutre. Loki fut libéré pour aller chercher l’or et il descendit sous terre pour s’emparer du trésor du nain Andvari. Sous la menace de Loki, Andvari donna son trésor, mais alors que Loki allait repartir il vit que le nain gardait dans ses mains un anneau, l’Anneau de Nibelungen apportant richesse et pouvoir. Loki lui prit et pour se venger, Andvari maudit l’anneau.

Loki revint vers Hreidmarr et recouvrit la peau de loutre avec le trésor d’Andvari, mais une moustache n’était pas couverte et il dû ajouter l’anneau de Nibelungen. Satisfait, Hreidmarr libéra tout le monde. Mais à cause de la malédiction de l’anneau Reginn et Fafnir le tuèrent dans son sommeil pour s’emparer du trésor, puis finirent par se battre entre eux pour sa possession. Fafnir remporta le combat et comme dans la précédente version, sa cupidité finit par le transformer en dragon.

Le dragon Fafnir et Siegfried

Quelque soit la version sur l’origine de l’Anneau de Nibelungen, le dragon Fafnir finit par être tué par le héros Siegfried. Il délivra ensuite la valkyrie Brunehilde de sa prison éternelle et tomba amoureux d’elle. Partant en campagne, il lui laissa l’anneau. Mais victime d’un philtre d’amour, il trompa et trahit Brunhilde en la donnant pour femme à un autre. Furieuse, elle décida de se venger de lui. Lorsqu’Hagen, un ami de Siegfried lui proposa de le tuer pour elle, elle accepta.

Hagen tua Siegfried, puis il réclama comme le voulait la tradition, un bien de son adversaire. Il demanda bien sûr l’anneau de Nibelungen. Brunhilde réalisa à ce moment que l’anneau était maudit, tant il attirait la convoitise et le malheur. Elle tua Hagen et lui reprit l’anneau. Lors des funérailles de Siegfried, elle se jeta dans le bûcher. Elle emporta avec elle l’Anneau de Nibelungen et on dit que suite à cela débuta la période du Crépuscule des dieux.

Références

BD : Crépuscule des dieux (Istin, Lemercier)

Poésie : Siegfried Lied (Galland, le temps, les loups)

Animes et mangas : Saint Seiya, Asgard Chapter (M.Kurumada)

Musique : Anneau des Nibelung (Wagner)

 

Image : Saint Seiya (M.Kurumada)