L’œuf cosmogonique

Dernière mise à jour le par

Un concept dans le quel séparé en deux, l’œuf cosmogonique donne naissance au monde.

Présent dans plusieurs mythes, l’œuf cosmogonique est une représentation du Chaos originel. Lisse, sans couleur, cet œuf est parfait, contenant à la fois le Ciel et la Terre. Lorsqu’il est ouvert, le Ciel et la Terre se séparent, ainsi, le monde est créé.

En Asie, chez les japonais, Izanagi et Izanami ne forment qu’un dans l’œuf. Il n’y a ni Ciel, ni Terre, ni mâle ni femelle et lorsque l’œuf est ouvert, ils se divisent. Chez les chinois, c’est le géant Pan Kou, qui trancha l’œuf en Ying et Yang afin de créer la terre et le ciel. Dans les mythes hindous, le dieu majeur Brahma naquit d’un œuf d’or. A partir des deux morceaux de coquille, il créa le Ciel et la Terre.

Du côté des grecs, l’œuf cosmogonique contient les deux divinités primordiales, Ouranos (le Ciel) et Gaïa (la Terre) enlacées. Ouranos ne voulait pas se séparer de Gaïa, l’empêchant de donnant naissance à leurs enfants, les titans. Lorsque Cronos, le dernier, parvint à se libérer en tranchant le sexe de son géniteur, le couple fut séparé et le monde fut créé.

Dans certains récits sibériens, le monde fut créé à l’éclosion de l’œuf qui flottait sur les eaux primordiales. Le dieu artisan Chousor divisa l’œuf en deux, éleva une des parties en l’air et abaissa l’autre, formant ainsi le Ciel et la Terre.

Œuf cosmogonique

Références

Lien externe : Le mystère des origines (BnF)

 

Image : Œuf orphique (J.Bryant)