Serket ou Selkis

Déesse égyptienne associée au scorpion, Serket est une divinité protectrice.

Représentée un serpent sur la tête, Serket (ou Selkis en grec) est souvent surnommée la déesse-scorpion. Elle n’est cependant la divinité de ces insectes, car son rôle est de protéger les hommes des piqûres et des venins. Ainsi elle était associée aux guérisseurs à qui elle transmettait son savoir. On la trouve également sous les noms de Selchis, Selkhit, Serqet Selkit, Selket, Serket-hetyt, Selqet, Serkhet or Serquet.

Serket ou Selkis

Son culte est ancien, on la trouve comme divinité résidente de la ville d’Edfou. Les origines de Serket sont cependant peu définies, elle n’a au départ aucun père ni mère, jusqu’à ce que l’on en fasse une des filles de et parfois la femme de Horus. Elle aurait d’ailleurs protégé ce dernier ainsi que Isis, lorsqu’ils se confrontaient à Seth. Au début on raconte qu’elle surveillait Apophis, avant d’être plus largement mentionnée parmi les déesses protégeant les vases canopes, contenant les organes des défunts, à savoir celui des intestins.

Elle est donc associée et souvent représentée avec Isis, Nephtys et Neith, les gardiennes des autres vases canopes. Elle protège également le sarcophage des pharaons, si bien qu’on la considère parfois comme leur patronne. Lors de la résurrection du défunt, c’est elle qui lui redonne la respiration, ce qui explique la signification de son nomcelle qui fait respirer. C’est donc une déesse bienveillante dont le rôle protecteur se poursuit après la mort.

Références :

Lien externe (en) : The scorpion in Ancient Egypt (Tour Egypt)

 

Image : Wikipédia